A A A
Affaires

Renforcer l’écosystème entrepreneurial québécois

31 janvier 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

post-it_conseiller_reflexionAlors que le gouvernement du Québec s’apprête à rendre public le Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a réitéré ses principales recommandations pour favoriser le développement de l’écosystème d’affaires dans la province.

L’organisme estime que « le dynamisme entrepreneurial est le principal moteur du développement régional et de la transformation de l’économie ». Pour ce faire, il souhaite entre autres la mise en place d’une culture économique qui valorise la prise de risque et la liberté d’entreprendre, ainsi que la création de mesures « qui permettront de libérer davantage de financement pour une croissance entrepreneuriale conforme à l’évolution des technologies et des marchés ».

« Il est important de valoriser l’entrepreneuriat pour donner aux gens le goût de se lancer en affaires, favoriser la création d’entreprises, faciliter leur transfert afin de conserver notre patrimoine entrepreneurial et de soutenir l’expansion et la croissance de celles-ci », soutient Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

De façon plus concrète, l’organisation demande à Québec de renforcer l’application de la Politique gouvernementale en allègement réglementaire et administratif et de mettre sur pied un guichet unique qui centralisera l’information sur les programmes d’aides aux entreprises.

La Fédération recommande également d’assurer une meilleure convergence entre les écosystèmes de l’innovation et de l’entrepreneuriat et de faciliter la venue d’immigrants et l’importation de capitaux.

« Les mesures d’appui des gouvernements doivent permettre au Québec de pleinement profiter de la vague actuelle qui amène une importante volonté de création d’entreprises, tel que l’illustre bien le secteur du numérique », souligne Stéphane Forget.

Selon lui, l’encadrement de l’entrepreneuriat est aujourd’hui « trop largement institutionnalisé » et aurait plutôt avantage à être davantage placé sous le leadership de la communauté d’affaires, plus apte à prendre en compte le contexte concurrentiel.

La rédaction vous recommande : 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000