A A A
Affaires

Des transferts d’entreprise plus humains

14 mars 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

transfert_entreprise_cle_hommes_425Les enjeux de transfert d’entreprise et de planification de la relève sont souvent abordés d’un point de vue purement financier. Une spécialiste en reprise entrepreneuriale insiste pourtant sur l’importance d’adopter une approche plus « humaniste ».

Dans son livre Planifier sa retraite ou sa relève… ça ne fait pas mourir, la conseillère en gestion de reprise entrepreneuriale Martine Deschamps met l’accent sur les aspects psychologiques des transferts d’entreprise. « Une entreprise, c’est avant tout des êtres humains et il y a toute une préparation psychologique à faire avant de pouvoir la léguer », a-t-elle expliqué en entrevue au Soleil de Châteauguay.

Car si un bon comptable ou fiscaliste permet d’y voir clair sur les aspects techniques, il en est tout autrement pour les aspects humains, estime-t-elle.

L’auteure déplore qu’un trop grand nombre de propriétaires d’entreprise retardent sans cesse la planification de leur relève. « Est-ce que l’entrepreneur souhaite que son entreprise lui survive ou pas? Il n’y a personne d’immortel et si on ne se charge pas de ce dossier-là nous-mêmes, c’est la vie qui s’en chargera », affirme-t-elle.

Mme Deschamps relate d’ailleurs l’histoire d’un entrepreneur de 59 ans décédé subitement sans avoir établi de plan de transfert d’entreprise. Pour sa fille, ce fut « l’apocalypse ».

Pour éviter ce genre de situation, l’auteure soutient que le plan de relève doit être élaboré au moins dix ans avant l’âge prévu de départ à la retraite.

LE RÔLE DES HORMONES

Dans son ouvrage Martine Deschamps aborde également l’enjeu du transfert d’entreprise sous un angle pour le moins original. Elle donne notamment des trucs pour détecter les symptômes de la ménopause et de l’andropause.

« On parle souvent de la ménopause des femmes, mais le débalancement hormonal que cause l’andropause chez les hommes est encore méconnu, affirme Mme Deschamps. Les symptômes de l’andropause s’apparentent à ceux de la dépression et les deux peuvent être confondus. »

Puisque les symptômes apparaissent souvent au moment où l’entrepreneur commence à envisager de prendre sa retraite, la spécialiste trouvait important d’aborder la question hormonale dans son ouvrage. Elle estime d’ailleurs que la moitié de sa clientèle de cédants est aux prises avec ce phénomène.

La rédaction vous recommande : 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000