A A A
Comptoir/guichet

Un bon leader doit s’élever au-dessus de la mêlée

28 septembre 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Succes_Top_Cadre_Boss_Affaires_Equipe_Horizontale_425Afin d’atteindre ses objectifs d’innovation, de croissance ou d’efficacité, une entreprise doit pouvoir compter sur un dirigeant qui adopte le bon style de leadership

Au démarrage, l’entrepreneur est un peu l’homme ou la femme à tout faire de l’entreprise. De la comptabilité au marketing en passant par la réparation des machines, rien ne lui est étranger. Mais lorsque l’entreprise est en croissance, il doit apprendre à déléguer des responsabilités et à jouer le rôle clé du dirigeant, qui est de s’élever au-dessus de la mêlée et de créer une dynamique favorisant l’apport constructif de tous les membres de l’équipe.

LE CHEF D’ORCHESTRE

Ce n’est pas un rôle anodin. Selon la Banque de développement du Canada (BDC), l’amélioration continue d’une entreprise provient environ à 20 % de l’amélioration des équipements et outils opérationnels et à 80 % de la transformation des pratiques de leadership, des comportements et de la mentalité du ou des dirigeants. Ces derniers doivent prêcher par l’exemple et encadrer les employés. Ils sont les chefs d’orchestre de l’entreprise.

C’est crucial puisque dans la réalité quotidienne, l’équipe de direction et les gestionnaires n’ont que peu d’impact direct sur les clients. Leur rôle est plutôt de soutenir les employés de première ligne, lesquels ont un contact immédiat avec la clientèle. Ainsi, imposer d’en haut des initiatives ou des directives sans y associer les premiers concernés donne rarement de bons résultats.

Ceux qui réussissent bien corrigent sans relâche les mauvais résultats, mais toujours en s’assurant la participation des membres de leur équipe. Ils réfléchissent ensemble pour comprendre les causes fondamentales des mauvais résultats, trouver des solutions novatrices et mesurer les progrès. Mais pour y arriver, il faut un leader qui comprend son rôle.

LA RECETTE DE LA RÉUSSITE

La BDC propose quelques comportements à adopter pour augmenter son efficacité comme leader.

  • Avoir une vision claire de l’orientation à donner à l’entreprise et la communiquer quotidiennement aux membres de l’équipe.
  • Chaque jour, se rendre sur le terrain et interagir avec l’équipe.
  • Consacrer suffisamment de temps au recrutement des employés et les aider à devenir les leaders de demain.
  • Faire du mentorat en évitant de donner des « sermons » et poser plutôt des questions aux membres de l’équipe pour les faire réfléchir à leur comportement.
  • Se tenir au courant des nouvelles du secteur et partager ses connaissances avec les membres de l’équipe.
  • Lorsqu’un processus échoue, chercher ce qui n’a pas fonctionné et non qui est responsable.
  • Mesurer l’efficacité des processus au moyen de paramètres opérationnels plutôt qu’à partir des résultats financiers.
  • Incarner tous les jours les valeurs de l’entreprise.
  • Écouter plus que parler et réfléchir avant de parler.
  • Considérer les problèmes comme des occasions de croissance pour l’équipe et non comme des fardeaux.

Des conseils à méditer pour devenir un meilleur gestionnaire.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000