A A A
Économie

Une mesure fiscale qui profitera aux PME

30 mai 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Complexe_Desjardins_2016_425x283Le crédit d’impôt supplémentaire de 10 % accordé par le gouvernement du Québec à certains actionnaires et investisseurs de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) risque d’avoir des retombées positives sur les PME.

Rappelons que ce nouveau crédit d’impôt de 10 %, qui s’additionne au crédit d’impôt de base de 35 % destiné aux investisseurs de CRCD, permettra au Mouvement Desjardins de réaliser quelque 59 M$ d’économie d’impôt pour les trois prochaines années. De l’argent disponible pour d’autres investissements? C’est en tout cas ce que laissent penser les propos de Luc Ménard, chef de l’exploitation de Desjardins Capital, rapportés par Le Journal de Montréal.

« Cela nous permet de confirmer des placements à long terme dans les PME. C’est une excellente nouvelle pour nos entreprises du Québec. Concrètement, c’est de l’argent que l’on peut réinvestir dans l’économie. L’impact sera réel pour les PME du Québec », a-t-il affirmé.

Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif, dont Luc Ménard est le chef de l’exploitation, gère le fonds CRDC et possède plus de 450 entreprises dans son portefeuille. Les trois quarts d’entre elles sont situées au Québec, à l’extérieur des grands centres urbains.

« On accélère notre positionnement dans le capital de risques pour aider encore plus nos entreprises en démarrage. On a trouvé, selon nous, un positionnement qui nous permet d’optimiser les investissements que nous réalisons », a ajouté Luc Ménard.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000