A A A
Entente

Vente d’entreprise : les gens d’affaires mal préparés

27 septembre 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

conseiller_triste_exapere_deborde_stresse_425Plus de 40 % des entrepreneurs canadiens quitteront leur entreprise pour prendre leur retraite au cours des cinq prochaines années. Mais beaucoup d’entre eux sont mal préparés et risquent de laisser de l’argent sur la table lors de la vente. 

En effet, ces entrepreneurs sous-estiment le temps nécessaire pour passer le flambeau au nouveau propriétaire et à la nouvelle équipe de direction ainsi que les efforts à faire pour tirer le maximum de la vente de leur entreprise, selon une étude de BDC.

La moitié (52 %) des quelque 2500 entrepreneurs sondés prévoient par ailleurs vendre ou transférer leur entreprise à une personne autre qu’un membre de leur famille.

« Tout comme le propriétaire d’une maison qui met celle-ci en vente, les entrepreneurs veulent tirer le maximum de la vente de leur entreprise, qui est généralement l’actif le plus important pour leur retraite, affirme Pierre Cléroux, économiste en chef à BDC. Notre étude montre que certains entrepreneurs canadiens perdront au change s’ils ne prennent pas les mesures nécessaires et ne cherchent pas à améliorer le rendement de leur entreprise. »

RALENTIR LA CADENCE, UNE ERREUR

Concrètement, 71 % des vendeurs ralentissent la cadence à l’approche de leur retraite et hésitent à prendre des risques pour améliorer le rendement de leur entreprise, tandis que 52 % sont peu enclins à la faire croître, ce qui peut les amener à vendre celle-ci en deçà de sa valeur marchande.

Les propriétaires de PME comptant plus de 20 employés sont cependant un peu plus conscients des enjeux, selon le rapport de BDC. Seulement 3 % d’entre eux prévoient liquider leur entreprise, comparativement à 22 % pour l’ensemble des répondants. Ils sont également davantage axés sur la croissance et ont une idée plus réaliste du temps que prendra le processus de transition.

MAXIMISER LA VALEUR DE L’ENTREPRISE EN 6 ÉTAPES

« Les résultats de notre étude ne sont pas de bon augure pour l’investissement des entreprises au Canada, souligne Pierre Cléroux. Toutefois, certaines stratégies peuvent faire augmenter le prix de vente d’une entreprise et limiter les remous pendant la transition. Ces stratégies sont d’autant plus pertinentes que nous entrons dans une période où il y aura vraisemblablement plus de vendeurs de PME que d’acheteurs potentiels. »

La BDC suggère aux entrepreneurs qui souhaitent tirer le maximum de la vente de leur entreprise de suivre les six étapes suivantes :

  1. Continuer de réinvestir dans l’entreprise
  2. Continuer à promouvoir la croissance
  3. Produire des rapports financiers détaillés et fiables
  4. Faire en sorte que l’entreprise ressorte du lot
  5. En matière de recherche d’acheteurs, privilégier la qualité, pas la quantité
  6. Ne pas avoir peur de ratisser large

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000