A A A
Argent

10 fonds pour des portefeuilles de revenus

26 mars 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

portefeuille_100La démographie semble faire son œuvre. Il n’y a pas si longtemps, les investisseurs faisaient tout pour dénicher les fonds communs les plus performants. Maintenant, ils recherchent plutôt ceux qui produisent des revenus réguliers.

La dernière crise boursière a également laissé des séquelles profondes, même chez les plus jeunes, et la disparition prochaine des avantages fiscaux consentis aux fiducies de revenu limitent la sélection des produits générateurs de revenus.

Le quotidien Globe and Mail a demandé à cinq experts de recommander chacun deux fonds (y compris des fonds négociés en Bourse, ou FNB) qui, à leurs yeux, répondront aux attentes des investisseurs. Voici leurs choix.

Phillip Lee, analyste à Morningstar Canada
1. CI Signature Revenu élevé. Ce fonds mondial équilibré neutre investit dans des fiducies de revenu, des actions privilégiées, des obligations et des actions ordinaires à dividendes. Phillip Lee estime qu’il a une «bonne feuille de route». Les frais de gestion sont bas et la distribution mensuelle est fixée chaque année en fonction du contexte économique et des conditions liées aux investissements. Il indique que le fonds CI Signature Revenu et croissance a un mandat similaire, mais à un coût plus élevé.

2. TD Croissance de dividendes. La distribution trimestrielle est établie selon ce que l’équipe de gestion considère comme raisonnable. Ce fonds d’actions est assez concentré : les 10 titres les plus importants représentent les trois quarts du portefeuille.

Dan Hallett, directeur de la gestion d’actifs, à HighView Asset Management
3. CI Signature Dividendes. Dan Hallett recommande ce fonds principalement en raison de son gestionnaire, Eric Bushell. Le portefeuille est orienté vers les actions privilégiées, bien qu’il contienne une bonne part d’actions ordinaires à dividendes. Au cours des cinq dernières années, les remboursements de capital n’ont jamais représenté plus du tiers du total des distributions versées.

4. Dynamique de dividendes. Ce fonds de dividendes et de revenu investit principalement dans des actions ordinaires à dividendes et des fiducies de revenu. Dan Hallett salue le travail des gestionnaires Oscar Belaiche et Jason Gibbs. Il trouve que la catégorie T de ce fonds est onéreuse : les frais de gestion sont 60 points plus élevés que ceux du même fonds, mais de la série A.

Dave Paterson, analyste en fonds communs à D.A. Paterson & Associates
5. RBC de revenu mensuel. Dommage que ce fonds ne soit pas offert pour les REER, déplore Dave Paterson, car il s’agit, selon lui, d’un bon produit. Ce fonds canadien équilibré neutre est géré avec prudence et présente une belle combinaison d’actions et d’obligations à haut rendement. Les frais de gestion sont très bas (1,15 %).

6. BMO Guardian Revenu mensuel élevé II. Destiné aux investisseurs à la recherche de revenus et de croissance, ce fonds privilégiait au départ les fiducies de revenu. Comme celles-ci verront leurs avantages fiscaux être abolis en 2011, BMO Guardian a élargi le mandat de fonds pour y inclure des actions ordinaires à haut rendement. Les gestionnaires ont conservé les parts des fiducies de revenu dont les distributions ne devraient pas trop être affectées par le nouveau régime fiscal, dit Dave Paterson.

Vikash Jain, président d’Archer ETF Portfolio Management
7. iShares Canadian Dividend ETF (XDV.TO). Vikash Jain estime qu’on trouve au Canada une panoplie de grandes entreprises qui versent de solides dividendes. Le FNB iShares Canadian Dividend contient 30 titres de celles qui sont les plus généreuses à cet égard. Les deux tiers du portefeuille sont constitués d’actions des grandes institutions financières. Les télécoms et les entreprises de services publics représentent 20 % des autres actifs. Ce FNB est concentré, dit Vikash Jain, mais le versement régulier des distributions demeure fiable.

8. Claymore S&P/TSX Canadian Dividend ETF (CDZ.TO). Ce FNB détient environ 70 actions canadiennes à dividendes croissants. Chaque entreprise qui compose le portefeuille a une capitalisation boursière d’au moins 300 millions de dollars. Plus du tiers des placements (37 %) est composé d’actions de grandes sociétés financières. On compte aussi 20 % de titres du secteur de l’énergie et 20 % de fiducies de revenu.

Gordon Pape, auteur de la lettre financière Income Investor
9. RBC Revenu d’actions canadiennes. À l’origine un fonds de fiducies de revenu, ce produit de RBC inclut maintenant de bonnes actions à dividendes, comme Thomson Reuters, Brookfield Asset Management et George Weston. Gordon Pape apprécie le travail de la gestionnaire Jennifer McClelland. En effet, celle-ci a conservé les fiducies de revenu qui continueront à verser des distributions, même après l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions de la loi.

10. RBC de revenu mensuel. Il s’agit du même fonds que celui recommandé par Dave Paterson. «C’est l’un des meilleurs de sa catégorie. Les paiements versés aux porteurs de parts ont été maintenus à u niveau constant, ce qui est pratique pour ceux qui dépendent d’une source de revenus réguliers», dit Gordon Pape.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000