A A A
Certificat

Des changements aux FNB de BMO

26 mars 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

bmo_100BMO Groupe financier annonce des changements à certains de ses fonds négociés en Bourse (FNB).

Ainsi, le fonds BMO Actions chinoises couvertes en dollars canadiens (ZCH.TO) et le fonds BMO Actions indiennes couvertes en dollars canadiens (ZID.TO) utiliseront, en vertu d’une licence, des indices de The Bank of New York Mellon. Le ZCH sera lié à l’indice BNY Mellon China Select ADR, tandis que ZID sera jumelé à l’indice BNY Mellon India Select DR.

Pour sa part, le fonds BMO Obligations de sociétés américaines à haut rendement (ZHY.TO) pistera un indice de Barclays Capital, le US High Yield Very Liquid (couvert en dollars canadiens). Cet indice est une référence reconnue dans laquelle il est possible d’investir.

BMO tiendra également, le 12 mai prochain, une assemblée extraordinaire des porteurs de parts du FNB BMO obligations de l’État canadien. Ils devront se prononcer sur la modification des objectifs de placement par suite du remplacement de l’indice sous-jacent actuel, soit le Citigroup Canadian Government Bond.

BMO propose de lui substituer l’indice DEX des obligations fédérales à moyen terme. Cet indice est composé d’obligations à taux fixe à intérêt payable semestriellement. Elles sont libellées en dollars canadiens, dont la durée à l’échéance varie de cinq à dix ans, et sont notées AAA ou mieux. La taille minimale de l’émission est de 50 millions de dollars.

La composante d’obligations fédérales est constituée d’obligations émises par le gouvernement du Canada (notamment des organismes gouvernementaux ou des sociétés d’État) et des organismes supranationaux. Chaque titre de l’indice est pondéré au sein de l’indice en fonction de sa capitalisation boursière et l’indice est rééquilibré quotidiennement. La composition du FNB BMO sera rajustée proportionnellement à celle de l’indice DEX des obligations fédérales à moyen terme.

En optant pour cet indice, «les investisseurs pourront concentrer leurs placements sur le segment des titres à moyen terme du marché des obligations fédérales», explique BMO. Le changement d’indice permettra au fonds de bénéficier d’une gestion plus efficiente, ce qui se traduira par une réduction du ratio des frais de gestion annuels maximaux, qui passera à 0,20 %.

Le remplacement de l’indice est conditionnel à l’obtention de toutes les approbations réglementaires nécessaires.

Loading comments, please wait.