A A A
Achats/ventes au detail

Deux nouveaux fonds Franklin Templeton

1er octobre 2010 | André Giroux | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

terre_planete_globe_argent_monnaie_425La Société de Placements Franklin Templeton offre deux nouveaux fonds :

– le fonds Catégorie de rendement couvert d’obligations mondiales Templeton ;

– le fonds Catégorie de rendement des obligations canadiennes à court terme Bissett.

Ces deux fonds visent à procurer un rendement sous forme de gains en capital plutôt que de revenu en intérêts, avec les avantages fiscaux qui en découlent.

De plus, la Société de placements Franklin Templeton annonce que le fonds canadien de dividendes Bisset est maintenant offert en Catégorie de société.

« Avec des taux d’intérêt atteignant des creux quasi historiques, les investisseurs canadiens cherchent des façons d’accroître leur revenu après impôt », affirme Don Reed, président et chef de la direction de la Société de Placements Franklin Templeton.

Catégorie de rendement couvert d’obligations mondiales Templeton
En ajoutant une couverture du risque de change aux contrats à terme dans le cadre de sa stratégie de produits dérivés, ce fonds réduit l’incidence potentielle des fluctuations du taux de change entre les dollars canadien et américain

Le fonds investira dans un portefeuille de titres canadiens et conclura des contrats à terme en vertu desquels les titres seront vendus à une date ultérieure. Ainsi, le rendement produit sera avantageux sur le plan fiscal, à l’instar du fonds de référence : le Fonds mondial d’obligations Templeton.

« Ce nouveau fonds permettra aux investisseurs de bénéficier des stratégies novatrices mises en œuvre par notre équipe primée, spécialiste des titres à revenu fixe mondiaux tout en réduisant le risque de change », estime M. Reed.

Il est proposé dans une version Série T, qui permet aux investisseurs des flux de trésorerie mensuels avantageux sur le plan fiscal grâce au rendement du capital. Les détenteurs de parts de série T, rappelons-le, peuvent reporter l’impôt dû sur leur placement jusqu’au moment où ils se départent de leurs parts. Pendant toute la période au cours de laquelle ils détiennent leurs titres, ils touchent un revenu mensuel stable dont une portion est considérée comme un remboursement de capital non imposable, d’où l’avantage fiscal.

Michael Hasenstab gèrera ce fonds, lui qui gère aussi le Fonds mondial d’obligations Templeton, classé cinq étoiles par Morningstar.

Catégorie de rendement des obligations canadiennes à court terme Bissett
Ce nouveau fonds investira dans des titres canadiens et conclura des contrats à terme en vertu desquels les titres seront vendus à une date ultérieure. Ainsi, le rendement produit sera avantageux sur le plan fiscal, à l’instar du fonds de référence : le Fonds d’obligations à court terme Bissett.

Heather McOuatt et Darcy Briggs, qui cogèrent le Fonds d’obligations canadiennes à court terme Bissett, cogéreront le Fonds Catégorie de rendement des obligations canadiennes à court terme Bissett.

Fonds canadien de dividendes Bisset
Ce fonds est maintenant offert en Catégorie de société, offrant l’avantage d’une imposition reportée. De plus, les investisseurs peuvent acheter des parts de Série T du fonds, offrant des flux de trésorerie mensuels avantageux sur le plan fiscal grâce au rendement du capital. Ce fonds investit principalement dans des titres canadiens payant des dividendes ou générant des revenus.

Juliette John, gestionnaire principale du Fonds canadien de dividendes Bissett, elle gérera également la version Catégorie de société.

Les nouveaux fonds s’inscrivent dans la structure Catégorie de société de Templeton, qui permet aux investisseurs de passer d’un fonds et d’un portefeuille à un autre tout en reportant les éléments imposables au moment où ils quitteront la structure.

Loading comments, please wait.