A A A
Comptoir/guichet

Dix fonds qui pourraient surprendre

11 mai 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

bourse_graphique_425Pas facile de trouver des aubaines sur le marché canadien des fonds communs, constate Rob Carrick. Partout sur la planète, les Bourses persistent à enregistrer des gains, de sorte que tout semble cher.

Pourtant, les investisseurs sont encore capables de dénicher des occasions, dit le chroniqueur au quotidien The Globe and Mail. Par exemple, ils peuvent regarder du côté des fonds communs qui ont connu une mauvaise année en 2010-2011, alors que leur feuille de route à long terme est impeccable. Ils peuvent aussi jeter un coup d’oeil aux fonds qui ont traîné la patte pendant des années et qui, finalement, semblent voir la lumière au bout du tunnel.

Afin de décrocher ces perles rares, Rob Carrick a scruté la base de données du Globe and Mail. Les fonds retenus devaient répondre à plusieurs critères : se situer dans le 1er quartile de rendement sur une période de 10 ans, se trouver dans le 4e quartile pour les 12 derniers mois, être dirigés par le mêmes gestionnaires depuis plusieurs années consécutives, etc.

Soucieux de produire un liste de fonds peu onéreux, il a installé un filtre de recherche qui excluait d’emblée les fonds dont le ratio de frais de gestion (RFG) dépassait 2,50 % par année.

« Le rendement sur 10 ans est vraiment plus déterminant que celui sur un an, mais rien ne garantit qu’une mauvaise performance aujourd’hui cessera du jour au lendemain. Autrement dit, si vous achetez un de ces fonds, ne vous attendez pas à un renversement de situation instantané », prévient Rob Carrick.

Dix fonds ont ainsi été sélectionnés. Nous les avons classés dans le tableau ci-dessous par ordre alphabétique de catégories :

Fonds Catégorie RFG (%) Rendement 1 an (%) Moyenne de la catégorie, 1 an (%) Rendement 10 ans (%) Moyenne de la catégorie, 10 ans (%)
Dynamique Valeur mondiale Actions mondiales

2,39

3,80

8,20

3,27

-0,02

Mackenzie Ivy Actions étrangères Actions mondiales

2,47

2,92

8,20

2,16

-0,02

Dynamique Power Équilibré Canadien équilibré neutre

2,06

6,71

9,10

8,96

4,69

Manuvie Revenu mensuel élevé Canadien équilibré neutre

2,11

7,46

9,10

9,15

4,69

TD Revenu mensuel diversifié Équilibré canadien

2,25

11,46

9,98

4,07

5,16

Trimark Sélect équilibré Équilibré canadien

2,35

12,58

9,98

4,41

5,16

Dynamique Power Croissance canadienne Focalisé actions canadiennes

2,32

5,35

12,91

9,57

5,40

Trimark Canadien, série FS Focalisé actions canadiennes

1,67

17,24

12,91

5,37

5,43

Investors Canadien à revenu élevé Obligations à rendement élevé

2,24

6,17

9,56

7,62

5,22

TD Petites sociétés canadiennes Petites et moyennes capitalisations canadiennes

2,48

32,33

25,24

9,21

10,36

Rob Carrick note que trois fonds Dynamique font partie de cette liste. Il dit que cette société a l’habitude de produire des fonds performants pendant des années. Or, comme on peut le constater, leur bonne étoile a pâli au cours de la dernière année. Morale : même les champions peuvent connaître de mauvaises passes.

« Les investisseurs intéressés par les actions mondiales devraient s’informer davantage au sujet du fonds Dynamique Valeur mondiale. Ce fonds est géré par Chuk Wong depuis 1999 et est l’un des rares de cette catégorie à ne pas avoir perdu d’argent sur une période de 10 ans », explique-t-il. Toutefois, Dynamique Valeur mondiale est volatil. En 2008, il a fondu de 44 %, alors la moyenne des fonds de cette catégorie se situait à – 31 %.

Par ailleurs, on remarque la présence de deux fonds TD et deux produits Trimark dans la liste. Pour TD, indique Rob Carrick, un changement de gestionnaire en 2005 a permis à ces deux fonds de reprendre du poil de la bête et de se démarquer avantageusement vis-à-vis de leurs pairs.

Quant aux deux fonds Trimark, le chroniqueur nous informe qu’ils sont dirigés par des vétérans en poste depuis les années 1990. Cette ancienneté tranche avec celle, très courte, de nombreux autres gestionnaires de Trimark qui sont arrivés après que la compagnie est passée aux mains d’Invesco.

Il souligne que le fonds Trimark Canadien (série FS) se distingue nettement des fonds qui pistent l’indice canadien S&P/TSX. En effet, 55 % du portefeuille de Trimark Canadien est investi dans les titres énergétiques, des matériaux et des entreprises financières, alors que cette proportion atteint près de 80 % dans le S&P/TSX.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000