A A A

Fonds d’investissement Royal élimine tous les frais d’acquisition

12 avril 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(12-04-2006)Afin d’offrir à ses clients « plus de souplesse et plus de choix » dans leurs options de placements, la firme Fonds d’investissement Royal a décidé de supprimer les frais de vente sur tous les fonds communs qu’elle a en catalogue.

Cette mesure est en vigueur depuis le 10 avril dernier.

Les clients de cette filiale de la Banque Royale pourront donc se procurer sans frais d’achat les fonds Fidelity, CI, AIM Trimark, etc. Déjà, ils peuvent acheter les fonds RBC sans verser de commission de vente.

Fonds d’investissement Royal compte 1 500 succursales au pays et quelque 9 000 représentants. Le courtier a commencé à vendre des fonds de tierce partie il y a deux ans et demi.

« Grâce à ce changement de prix, note Rudy Luukko, de Morningstar Canada, les clients de Fonds d’investissement Royal ne paieront désormais pas plus que les clients possédant des comptes autogérés auprès de courtiers exécutants comme RBC Actions en Direct. »

La porte-parole de la Banque Royale, Raymond Chouinard, a refusé d’indiquer le manque à gagner que devra éponger la firme Fonds d’investissement Royal. En revanche, il a confirmé que les planificateurs financiers en poste dans les succursales de la banque et les représentants de RBC Actions en Direct continueront à toucher les commissions de suivi qui sont prévues par les sociétés de fonds communs.

 

Loading comments, please wait.