A A A
Inflation

Huit fonds pour les REER

11 février 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

succes_coupe_réussite_palmarès_425Pas facile de dénicher de bons fonds communs pour les REER de vos clients. En effet, l’industrie canadienne en offre environ 3 000! Alors que l’échéance du 1er mars arrive à grands pas, comment séparer le bon grain de l’ivraie? Quatre experts consultés par le quotidien The Globe and Mail proposent chacun deux sélections.

James Gauthier, vice-président, fonds d’investissement, Patrimoine Dundee.

1- Manuvie Ciblé mondial
Ce fonds d’actions mondiales est géré selon l’approche grande valeur (deep-value). Il contient environ 20 titres, dont plusieurs sociétés immobilières et conglomérats situés principalement à Hong-Kong. Ce fonds est couvert à 90 % contre les variations du taux de change. James Gauthier souligne que les gestionnaires affichent une solide feuille de route et qu’ils font preuve de diligence dans leur processus d’investissement.

2- Fidelity Potentiel Canada
Le gestionnaire Hugo Lavallée a hérité des commandes de ce fonds d’actions de petites et grandes entreprises au cours de la crise financière de 2008. « Il s’en est bien tiré durant la chute des cours, réussissant même à battre son indice de référence », note James Gauthier. Au cours des deux dernières années, les titres des petites et moyennes entreprises ont largement surclassé les actions des grandes sociétés. Hugo Lavallée en a profité, et maintenant que le marché se repositionne, il a choisi d’investir dans des entreprises à grande capitalisation, comme Great-West Life et Research in Motion.

Dan Hallett, chef de la gestion d’actif, HighView Financial Group.

3- PH&N Obligations à rendement global
Un actif central pour les investisseurs canadiens, le fonds PH&N Obligations à rendement global met l’accent sur les obligations du gouvernement et des sociétés. Offertes par les conseillers, les parts de la série C sont abordables avec des frais de gestion de 1,1 % seulement. Les investisseurs autodidactes, eux, peuvent opter pour la série D qui commande des frais de gestion d’à peine 0,57 %. La moitié du portefeuille est composée d’obligations de sociétés qui rapportent près de 3 %, net des frais. Certes, les fonds d’obligations ne produisent pas de gains importants, « mais ils constituent une source stable de revenus », dit Dan Hallett.

4- Hartford Chefs de file mondiaux
Les Bourses canadiennes ont enregistré des performances remarquables au cours des neuf dernières années. Cette période faste pourrait tirer à sa fin, de sorte que les bonnes occasions d’investissement se trouveraient à l’extérieur du Canada. Dirigé par le réputé gestionnaire valeur Bill Kanko, qui a démontré avec éloquence son savoir-faire dans toutes sortes de situations, le fonds Hartford Chefs de file mondiaux ne compte que 20 titres dont la moitié sont américains. Ce fonds est distribué par la firme CI Financial.

Esko Mickels, analyste à Morningstar Canada.

5- Mawer Actions canadiennes
Nommé gestionnaire de l’année 2010 par Morningstar Canada, Jim Hall pilote ce fonds depuis 1999. Esko Mickels l’apprécie parce qu’il met la pédale douce sur les marchandises, contrairement à de nombreux autres fonds d’actions canadiennes. Jim Hall préfère les entreprises en croissance bien gérées et qui offrent des avantages concurrentiels à long terme. « Si le marché canadien décolle et que le secteur des marchandises en profite, ce fonds devrait traîner la patte. Par contre, si le marché s’essouffle, il aura tendance à bien s’en sortir », explique Esko Mickels.

6- Beutel Goodman Actions canadiennes D
Le gestionnaire valeur Mark Thomson dirige ce fonds depuis 1999. Il investit dans des sociétés de bonne qualité qui produisent des fonds autogénérés de manière constante : titres bancaires, Molson Coors, Telus, Cameco, etc. Il détient peu de positions dans le secteur des marchandises. Les frais de gestion du fonds Beutel Goodman Actions canadiennes D sont de 1,5 % seulement.

Dave Paterson, analyste en fonds communs, D.A. Paterson & Associates.

7- AGF Marchés émergents
Parce qu’elles sont en meilleure santé que celles de nombreux pays développés, les économies des pays en émergence recèlent de belles occasions de placement, estime Dave Paterson. Il recommande le fonds AGF Marchés émergents en raison de ses bonnes performances et de son niveau de risque inférieur à celui d’autres fonds de la même catégorie. La gestionnaire Patricia Perez-Coutts privilégie les pays de la région du Pacifique (50 % du portefeuille) et ceux de l’Amérique latine (30 %).

8- Dynamique Valeur américaine
Les Bourses américaines devraient générer de bons rendements à mesure que l’économie aux États-Unis prendra du tonus sous l’action des incitatifs gouvernementaux et des réductions d’impôt. Le fonds Dynamique Valeur américaine devrait tirer profit de ce redressement attendu. En effet, son gestionnaire David Fingold recherche des titres d’entreprises laissées pour compte par les investisseurs, mais qui affichent de la croissance. Aux dernières nouvelles, 30 % du portefeuille était composé d’actions des secteurs des technologies de l’information et de l’énergie. « La volatilité de ce fonds est l’une des plus faible de sa catégorie, même si les performances à long terme sont très fortes », fait remarquer l’expert. Il ajoute que le fonds Dynamique Valeur américaine est couvert contre les variations du taux de change.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000