A A A
Argent

Retraite : la souplesse accrue des rentes

16 mai 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

tirelire_argent_or_rose_epargne_placement_425
Les rentes ne sont plus ces outils aux capacités limitées qu’on accusait de manquer de souplesse. Elles sont même un élément essentiel de la planification des revenus à la retraite, dit Morningstar Canada.

Depuis longtemps, on leur reproche de ne pas convenir aux personnes qui veulent avoir leur mot à dire dans la gestion de leur épargne-retraite. « En échange d’un revenu garanti, ceux qui achètent une rente abandonnent souvent la possibilité de léguer la valeur restante de leurs économies après leur mort. Qui plus est, puisque le niveau des versements est généralement basé sur les taux d’intérêts en vigueur, l’attrait de ces instruments de revenu a diminué encore plus ces dernières années », résume Morningstar Canada.

Bien conscientes des faiblesses des rentes viagères classiques, des compagnies d’assurance ont développé des solutions de rechange qui peuvent répondre à des besoins variés. C’est le cas notamment des fonds distincts avec garantie de retrait minimum. L’un des produits phares de cette catégorie est RevenuPlus, que la Financière Manuvie a lancé en 2006 et qui a connu un succès instantané auprès des épargnants.

Mais, plutôt que de concocter de tout nouveaux produits, plusieurs assureurs ont préféré améliorer leurs rentes existantes, de sorte qu’elles sont maintenant des instruments qu’on peut adapter à presque toutes les situations, dit Morningstar Canada.

Par exemple, les montants versés n’ont pas nécessairement à être les mêmes durant toute la durée du contrat. « Ils peuvent augmenter d’un pourcentage fixe chaque année, indexés à l’inflation », souligne Morningstar Canada. Le rentier peut aussi choisir la fréquence des paiements : mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement.

De plus, les rentes viagères peuvent être assorties de certaines garanties. Ainsi, une rente réversible permet au conjoint survivant de recevoir des paiements jusqu’à sa mort. « Les règlements exigent que les rentes achetées avec des fonds provenant d’un régime enregistré soient des rentes réversibles, à moins que le conjoint non rentier renonce à cette condition », précise Morningstar Canada.

On trouve également des rentes à terme certain, dont les versements cessent après la période de garantie spécifiée dans le contrat. Cela veut dire que si le rentier meurt avant la fin du terme, le bénéficiaire désigné continue de recevoir les paiements jusqu’à la fin de la période de garantie.

Les rentes « dos à dos », qui combinent une rente et une police d’assurance vie, procurent un revenu garanti à vie et la protection du patrimoine. Les « rentes différées » donnent à l’acheteur l’option de convertir son contrat en un FERR à l’âge de 71 ans ou dans les sept années qui suivent l’achat de la rente. Les «rentes performances», elles, permettent aux rentiers de lier la portion variable des paiements à un profil d’investisseur qui lui correspond précisément (prudent, modéré, dynamique ou axé sur la croissance).

Quant aux « rentes encaissables », dernière nouveauté de Canada-Vie dans ce domaine, elles offrent la possibilité de recevoir « la totalité ou une portion de la valeur au comptant de la rente durant le période de garantie », explique Morningstar Canada.

Fini, donc, le temps où les rentes étaient figées dans un carcan rigide. Désormais, «vous pouvez faire presque tout ce que vous voulez» avec ces produits, conclut Morningstar Canada.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000