A A A

L’Assurance mieux-être : une aide financière en cas de cancer

4 septembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Pour aider les personnes atteintes du cancer à surmonter cette épreuve, Desjardins Sécurité financière (DSF) vient de lancer l’Assurance mieux-être. Il s’agit d’une police à souscription facile qui prévoit le versement d’un montant forfaitaire, exempt d’impôt, de :

  • 25 000 $, pour les assurés âgés de 54 ans et moins ; ou de
  • 12 500 $, pour ceux qui ont de 55 à 69 ans.

Cet argent peut être utilisé à la discrétion du malade.

« Le cancer est la maladie terminale la plus répandue au Canada. On estime que 171 000 Canadiens, dont 44 200 au Québec, recevront un diagnostic de cancer en 2009, ce qui aura des répercussions sur les besoins financiers de plusieurs d’entre eux », dit François Morel, conseiller, Assurance directe, chez DSF.

Certes, les consommateurs peuvent se protéger financièrement avec une assurance de maladies graves, mais les primes deviennent rapidement inabordables. « Comme Desjardins a une mission sociale en tant que coopérative, nous avons conçu un produit accessible à l’ensemble de la population », dit François Morel.

On peut souscrire à l’Assurance mieux-être dès son plus jeune âge jusqu’à 59 ans, pour peu qu’on réponde aux critères d’admissibilité. De ce côté, DSF a simplifié la procédure, car le souscripteur n’a pas à subir d’examen médical. Pour être admissible, il lui suffit de répondre « non » aux quatre questions suivantes :

1. Au cours de votre vie, avez-vous été atteint d’un cancer, d’une tumeur maligne ou d’un polype du côlon ?

2. Avez-vous déjà reçu des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie ?

3. Avez-vous obtenu un résultat positif à un test de dépistage du VIH ou du sida, êtes-vous en attente de résultats ou vous a-t-on recommandé de subir un tel test ?

4. Homme : est-ce que deux ou plusieurs membres de votre famille immédiate (père, mère, frères, sœurs) ont souffert, avant l’âge de 60 ans, d’un cancer du côlon ? Femme : est-ce que deux ou plusieurs membres de votre famille immédiate (père, mère, frères, sœurs) ont souffert, avant l’âge de 60 ans, d’un cancer du sein ou de l’ovaire ou d’un cancer du côlon ?

Les primes mensuelles varient selon le sexe, l’âge et le fait que la personne est fumeuse ou non. Voici le barème :

 

Primes mensuelles – Femme

Âge

Non fumeuse

Fumeuse

0 à 17 ans

5,95 $

5,95 $

18 à 39 ans

8,95 $

10,95 $

40 à 44 ans

14,35 $

20,50 $

45 à 49 ans

20,15 $

32,80 $

50 à 59 ans

25,95 $

49,35 $

 

 

 

 

Primes mensuelles  – Homme

Âge

Non fumeur

Fumeur

0 à 17 ans

5,95 $

5,95 $

18 à 44 ans

8,95 $

10,95 $

45 à 49 ans

13,50 $

21,30 $

50 à 54 ans

19,85 $

47,95 $

55 à 59 ans

25,95 $

69,95 $

Note : Les catégories d’âge diffèrent selon le sexe

DSF verse la prestation lors du premier diagnostic d’un cancer. Plusieurs cancers qui ne présentent pas de risque de décès à court terme ne sont pas couverts, comme le carcinome in situ, le mélanome malin au stade 1A et le cancer de la prostate au stade A. Il existe plusieurs exclusions et limites. Ainsi, l’assureur ne versera aucune prestation si un diagnostic de cancer a été émis dans les 6 mois précédant la date du début de l’assurance.

Dans le cadre d’un partenariat avec la Société canadienne du cancer, DSF s’est engagée à lui remettre, au cours des deux prochaines années, un pourcentage des primes annuelles de chaque nouveau contrat émis de l’Assurance mieux-être. Le montant reste à être déterminé. « Nous avons posé un premier geste en versant un don de 25 000 $ à la Société canadienne du cancer », précise François Morel.

Pour plus d’information au sujet de l’Assurance mieux-être de DSF, cliquez ici.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000