A A A

Liquidnet a le feu vert pour négocier des titres canadiens

14 juillet 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(14-07-2006)Le courtier Liquidnet, spécialiste des transactions d’importants blocs d’actions, a reçu jeudi dernier l’autorisation de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario de négocier des titres canadiens.

Cela signifie qu’à compter du 4e trimestre de 2006, les clients institutionnels de Liquidnet de partout dans le monde pourront commencer à acheter et à vendre des titres canadiens.

Liquidnet, rappelons-le, est un système de négociation alternatif reconnu en tant que maison de courtage en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique. Cette entreprise permet aux gestionnaires de fonds de négocier de gros blocs d’actions directement et anonymement, tout en engendrant un impact nul ou minime sur le marché.

«Le Canada est le septième marché de titres en importance dans le monde, et 30 % de nos quelque 350 membres mondiaux gèrent des titres canadiens, a indiqué Robert Young, directeur général de Liquidnet Canada. Le fait que les titres canadiens se trouvent sur le système Liquidnet est un pas important vers l’objectif de Liquidnet de devenir un véritable marché mondial.»

À titre d’exemple, un investisseur institutionnel en France sera en mesure de transiger un million d’actions d’un fonds italien avec un membre vivant au Canada. «C’est ce qu’on appelle un marché institutionnel mondial», a dit Robert Young, qui précise qu’en plus des États-Unis, les membres de Liquidnet peuvent échanger des titres dans 14 marchés européens.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000