A A A

Mackenzie lance deux fonds qui conjuguent revenu, croissance et mondialisation

10 juillet 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En lançant le fonds Mackenzie Universal mondial de revenu immobilier et le fonds Mackenzie Universal mondial d’infrastructures, la Corporation Financière Mackenzie répond à la demande de ses clients qui sont à la recherche d’un revenu, d’une croissance et d’une diversification à l’échelle mondiale.

Ces deux produits visent à procurer un revenu mensuel ainsi qu’un potentiel de croissance découlant de la participation à des catégories d’actif difficiles d’accès aux investisseurs particuliers.

Le fonds Mackenzie Universal mondial de revenu immobilier propose une combinaison de revenu courant, de protection contre les risques de change et de potentiel de croissance par le biais de placements dans un portefeuille diversifié de titres du secteur mondial de l’immobilier. Mackenzie offre déjà deux fonds immobiliers mondiaux. Mais le fonds Mackenzie Universal mondial de revenu immobilier vient les compléter en procurant un revenu mensuel. Le gestionnaire de ce fonds ne retiendra que les sociétés qui affichent une part du bénéfice net distribué en dividendes de 4 % ou plus au moment du placement initial. Il mettra également en place des mécanismes de couverture de risque de change afin de protéger les caractéristiques du fonds en ce qui a trait au revenu.

Pour sa part, le fonds Mackenzie Universal mondial d’infrastructures investira principalement dans des actifs du domaine de l’infrastructure partout dans le monde. La croissance spectaculaire d’économies émergentes telles la Chine et l’Inde a alimenté la demande en matière d’infrastructure, notamment dans les domaines du transport, de l’électricité, de l’eau, des routes, des aéroports et des communications. Les économies plus matures ne sont pas en reste. Ainsi, le Canada et les États-Unis poursuivent leurs investissements massifs dans de nouvelles installations.

Mackenzie estime que, à l’échelle de la planète, les gouvernements consacrent aujourd’hui 1 000 milliards de dollars par année à divers projets d’infrastructure, comme la construction de routes, d’hôpitaux et de centrales nucléaires. Les investisseurs privés et les caisses de retraite participent de plus en plus à ces initiatives. « Il était auparavant difficile pour l’investisseur particulier de participer à ces placements mais, dorénavant, le fonds Mackenzie Universal mondial d’infrastructures offre aux investisseurs une façon simple et efficace de tirer profit de ce secteur à la croissance rapide », indique Mackenzie.

Ces deux nouveaux fonds sont disponibles dans la série T, qui distribuent un revenu mensuel fiscalement avantageux de 8 % par année. Les investisseurs peuvent ainsi choisir l’option de flux monétaire qui répond le mieux à leurs besoins en matière de planification financière : la série A, qui verse un revenu mensuel de 5 % par année ou la série T qui verse un revenu mensuel de 8 % par année.

Loading comments, please wait.