A A A

Manuvie ne garantira plus ses fonds

18 septembre 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après Desjardins Sécurité financière et d’autres concurrents, c’est au tour de Manuvie de cesser de garantir ses fonds distincts.  À compter du 2 octobre, l’assureur n’offrira plus son populaire RevenuPlus, ainsi que les produits FPG, FPG Perspective, CPLM, PPLM, CAP Maritime et FPG Sélect, dans leur version originale. « Les contrats existants demeureront en vigueur et les garanties, les principales caractéristiques et les avantages actuels seront inchangés », précise Manuvie dans un communiqué.

De plus, les frais des fonds RevenuPlus augmentent de 0,10 % « afin de compenser en partie l’augmentation des coûts du produit et des risques qui y sont associés », indique la même source. Les nouveaux taux des frais par fonds s’appliqueront aux versions 1 (actuelle) et 2 (future) de RevenuPlus.

Produit fort populaire, RevenuPlus offrait aux épargnants, souvent des baby-boomers à moins de 10 ans de la retraite, des versements mensuels garantis peu importe le cycle du marché durant lequel les épargnants décident de prendre leur retraite.

Lancé en à l’automne 2006, RevenuPlus a connu un succès immédiat. En juin 2008, les épargnants avaient engrangé 5 milliards de dollars dans ce produit.

La chute des marchés boursiers a toutefois compliqué les choses. En décembre dernier, Manuvie a dû procéder à une émission d’actions de 2,1 milliards $ pour remplir ses obligations contractuelles auprès de ses clients de RevenuPlus et aussi pour financer ses autres activités

Trois nouvelles séries de fonds
En lieu et place des produits actuels, Manuvie lancera le 5 octobre trois nouvelles séries de fonds :

  • PlacementPlus, qui comprendra plus de 75 fonds ;
  • RevenuPlus (version 2) « pour répondre aux besoins des épargnants dont la retraite approche ou commence, grâce à son revenu viager garanti », précise l’assureur ;
  • SuccessionPlus, qui offre une garantie au décès de 100 %.

RevenuPlus (version 2) continuera d’offrir des réinitialisations, des bonis annuels et une garantie au décès de 100 %, lit-on également. Il comportera en plus une nouvelle option de versement avec copreneur. Grâce à cette option, si l’un des conjoints décède, le conjoint survivant peut continuer de toucher le même revenu sa vie durant, sans interruption.

Manuvie dit que la version 2 ne modifie aucune des caractéristiques essentielles des contrats en vigueur. Toutefois, deux lignes plus loin dans le communiqué, la société écrit : « Afin de gérer le risque et de protéger les garanties en vigueur (…) les nouveaux dépôts à ces contrats seront limités à un maximum de 25 000 $ par contrat par année civile ». Jusqu’à présent, il n’y avait pas de limite.

Manuvie n’est pas le premier assurer à revoir les risques posés par les garanties de ses produits. En juin dernier, la Sun Life a soulevé la colère des conseillers quand elle a annoncé des modifications à son programme PRMG SunWise Elite.

Depuis le 8 mai, Desjardins Sécurité financière n’offre plus la garantie principale 100/100r sur son contrat de fonds de placement garanti Helios. Cette garantie, qui assure au souscripteur la pleine protection de son dépôt initial après une échéance de 10 ans, a été retirée temporairement du marché.

Loading comments, please wait.