A A A

Morningstar Canada : les fonds de ressources encore en tête en juillet

4 août 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(04-08-2005)Les fonds de ressources naturelles ont atteint le sommet du classementpour un deuxième mois consécutif en juillet, selon MorningstarCanada. L’Indice Ressources naturelles Morningstar Canada s’est méritéla palme parmi les 31 Indices de fonds Morningstar Canada, grimpant de 8,2 %durant le mois.

En juin, l’indice avait aussi terminé bon premier avec un gainde 7 % et depuis le début de 2005, il domine facilement toutes les autrescatégories avec une hausse de 24,3 %.

«Bien que le prix du pétrole se soit quelque peu apaisé(…), la solidité soutenue du prix a permis à plusieurs sociétésdu secteur pétrolier d’afficher des bénéfices records,explique Mark Chow, analyste auprès de Morningstar. De plus, plusieursgrands producteurs du secteur énergétique ont touché desprofits importants en juillet, dont Encana Corp., producteur de gaz naturel,qui triplait aisément ses bénéfices du deuxièmetrimestre de l’année dernière.»

Selon M. Chow, la révision à la hausse de la Banque du Canadaquant à la prévision du taux de croissance en 2005, le taux dechômage extrêmement bas et l’inflation bénigne ont favoriséles bons rendements de l’économie canadienne en juillet.

La deuxième meilleure position revient à l’Indice Actions desmarchés émergents, avec un rendement de 6,8 %. L’Indice Actionscanadiennes à petite capitalisation suit de près, avec un gainde 6,2 %.

Le prix élevé des marchandises a encore favorisé les cinqindices d’actions canadiennes. L’Indice Fiducies de revenu canadiennes a grimpéde 5,5 % et l’Indice Actions purement canadiennes, avec au moins 95 % d’actionscanadiennes, affichait un gain de 5,3 %. L’Indice Actions canadiennes, qui n’exigeque 70 % de contenu canadien, se hissait à 4,6 %. Quant à l’IndiceDividendes canadiens, il tirait un peu de l’arrière avec 3,6 %de hausse. Les fonds d’actions canadiennes ont remporté de meilleursrendements que la plupart des fonds d’actions étrangères jusqu’àprésent cette année.

Seuls quatre indices(Métaux précieux, -0,7 %, Obligations, -0,7%, Obligations canadiennes, -0,3 %, et Obligations canadiennes à courtterme et hypothèques, -0,2 %)ont terminé le mois en déficit.Le pire rendement des sept derniers mois revient à l’indice Métauxprécieux, en chute de près de 6 %.

Du côté de nos voisins du sud, l’Indice Actions américainesà petite et moyenne capitalisation a connu un bon mois avec un gain de5,8 %, bien au-devant de l’Indice Actions américaines à grandecapitalisation qui s’est élevé de 3,6 %. La plupart desindices de fonds sectoriels mondiaux ont aussi obtenu de bons rendements avecdes hausses de 5,3 % de l’Indice Science et technologie, de 4,6 % de l’IndiceSoins de la santé et de 4,2 % de l’Indice Services financiers. Les indicesplus généraux d’actions étrangères accusaient unléger retard, l’Indice Actions mondiales et l’Indice Actions internationalesgrimpant de 3,7 % et de 3,6 % respectivement.

L’Indice Actions asiatiques excluant le Japon a également tiréson épingle du jeu avec un rendement de 5,4 %. L’Indice Actions japonaises,quant à lui, ne s’est hissé que de 1 %, ce qui a quelque peu menottéles rendements de l’Indice Actions asiatiques/Région du Pacifique, enhausse de 3,2 %.

Loading comments, please wait.