A A A
Certificat

Planification de la retraite : de nombreux Québécois pas prêts

26 février 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

À quelques jours de l’échéance de la saison des REER, la Banque Laurentienne rappelle que la planification de la retraite est un enjeu de taille au Québec.

En effet, 73 % des non-retraités québécois ne se sont pas fixé d’objectifs quant aux revenus qu’ils désirent obtenir au moment de leur retraite. Près de la moitié (48 %) d’entre eux n’ont pas cherché à obtenir de l’information ou des conseils financiers par rapport à leur future retraite. D’ailleurs, 66 % des non-retraités âgés de 40 ans et plus ne connaissent toujours pas le montant annuel de revenu dont ils bénéficieront au moment de leur retraite.

Afin de soutenir ces épargnants dans leurs démarches de planification financière, la Banque Laurentienne leur propose des services adaptés qu’on peut diviser en deux catégories.

Les services de projection de retraite
Des spécialistes de la Laurentienne aident leurs clients à déterminer les montants qu’ils doivent investir aujourd’hui afin d’atteindre leurs objectifs de retraite. Pour ce faire, les conseillers dressent un itinéraire à suivre qui tient compte des investissements actuels des épargnants, de leurs revenus, de l’inflation ainsi que du rythme de vie qu’ils désirent maintenir au moment de leur retraite.

Les services de planification de la retraite
On s’adresse ici aux épargnants qui possèdent plus d’actifs et pour qui la retraite est envisagée à court ou moyen terme. Le travail effectué est plus détaillé et plus stratégique que ce qui est offert dans les services de projection de retraite. En effet, on propose divers scénarios élaborés en fonction de la situation financière globale de l’individu ou du ménage. Effectuée par des planificateurs financiers, la planification de retraite englobe tous les actifs et passifs des épargnants et prend en considération leur situation fiscale afin de leur fournir un plan d’action complet.

En raison du vieillissement de la population et de l’augmentation de la demande en matière de planification de la retraite, la Banque Laurentienne a engagé quelque 20 nouveaux planificateurs financiers au cours des derniers mois.

La Banque Laurentienne exploite le troisième plus important réseau de succursales bancaires au Québec. Elle gère un actif de plus de 22 milliards de dollars et des actifs administrés de plus de 14 milliards $. Elle emploie plus de 3 500 personnes.

Loading comments, please wait.