A A A

Plus de 100 Blue Chips américains à moins de 10 $

21 novembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plus de 20 % des titres qui composent le prestigieux indice américain S&P 500 se négocient sous la barre des 10 $US l’action, selon un décompte de l’agence Reuters.

En fait, avec 10 $US, il est possible d’acheter 10 actions du courtier en ligne E*Trade, qui a clos la séance de jeudi à 0,96 $US. Il s’agit du titre le moins cher du S&P 500.

Parmi les autres vedettes qui s’échangent sous le seuil psychologique des 10 $US, on note Citigroup (4,50 $US), Alcoa (7,01 $US), Xerox (5,43 $US), Motorola (3,15 $US), Starbucks (7,17 $US) et Yahoo (8,95 $US). Difficile également de passer sous silence les mal-aimés General Motors (2,88 $US) et Ford (1,39 $US).

Selon Reuters, c’est la première fois en 28 ans que le S&P 500 compte autant de titres à moins de 10 $US. En 2001, en plein dégonflement de la bulle technologique, 59 entreprises se négociaient à 10 $US ou moins. Au lendemain du krach d’octobre 1987, 35 titres se trouvaient dans cette situation.

Cette barre de 10 $US n’est pas que psychologique. En effet, des fonds de placement ont comme politique de ne pas investir dans des actions de cette valeur.

Depuis le début de l’année, le S&P 500 a fondu de 45 %. Sa capitalisation boursière est d’environ 7 000 milliards de dollars, sa plus faible valeur en 11 ans. Si elle devait appliquer ses critères d’inclusion dans l’indice S&P 500, la firme Standard and Poor’s devrait chasser le tiers des entreprises qui y figurent aujourd’hui. En effet, leur capitalisation boursière se situe sous les 4 milliards de dollars, le minimum requis pour être admis dans le S&P 500.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000