A A A
Blogue

La gestion d’un fonds de placement reflète la personnalité du gestionnaire

27 mai 2014 | William-André Nadeau | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Choisir un fonds de placement, c’est aussi choisir un gestionnaire ou une équipe de gestionnaires. En effet, chacun a sa propre philosophie de gestion, qui reflète sa personnalité.

Dans ce contexte, l’investisseur retraité aurait avantage à bien connaître cette philosophie de gestion avant de placer son argent dans des fonds de placement afin de mieux gérer ses attentes. De plus, il devrait analyser les réactions qu’ont suscitées chez lui les périodes de hausses et de baisses des marchés boursiers, et prendre des décisions financières qui en tiennent compte.

Un gestionnaire de portefeuille prudent a généralement tendance à sous-performer dans un marché boursier fortement haussier, car il prévoit une marge de sécurité : son approche quant à la sélection des titres privilégie des secteurs et des titres plus défensifs. L’investisseur pourrait en outre être déçu par un tel fonds (Fonds A) qui, par exemple, après trois ans de hausse des marchés boursiers, sous-performe; cette situation est normale étant donné la circonspection associée à ce type de gestion.

L’investisseur sera souvent enclin à vendre le fonds en question pour le remplacer par un autre plus dynamique (Fonds B), lequel aura obtenu un meilleur rendement au cours des années précédentes. Cependant, lorsque survient une forte correction des marchés boursiers sur une année par exemple, l’investisseur aura été perdant sur deux fronts, et ce, pendant quatre ans : une sous-performance attribuable au Fonds A détenu pendant trois ans, et une sous-performance majeure du Fonds B pendant un an, si ce fonds est très sensible aux corrections boursières.

Puisque l’appât du gain et le manque de patience jouent des rôles déterminants, il faut prendre en considération la psychologie humaine dans le processus de réflexion et de prise de décision en matière de placement.

On ne peut demander à un gestionnaire de gérer un fonds qui ne reflète pas sa philosophie ni sa personnalité. Quant à l’investisseur, il aurait intérêt à bien connaître ses réactions pour éviter que les fonds dans lesquels il investit obtiennent, à long terme, un rendement de 4 % de moins par année, comme le démontrent les études de Dalbar.



William-André Nadeau

William-André Nadeau

William-André Nadeau est vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Tactex. Il possède 32 ans d’expérience dans le domaine des services financiers, à titre de courtier, d’analyste et de gestionnaire de portefeuille.

Au cours de sa carrière, M. Nadeau a conçu et développé, avec succès, plusieurs services et produits financiers pour les investisseurs, comme le service de gestion assistée et l’application des conclusions de la recherche en finance comportementale à la gestion de portefeuille. Il est régulièrement consulté par la presse écrite au sujet des stratégies d’investissement et des performances des marchés boursiers. Il a également animé et participé à une centaine de séminaires et conférences portant sur les investissements boursiers et les revenus de retraite. Avant de se joindre à Tactex Gestion d’actifs, M. Nadeau a été président et gestionnaire de portefeuille chez Orientation Finance. Il a aussi cofondé et propulsé deux firmes de courtage : Investissements Courvie et Nadeau, Provencher et Associés.

Vous pouvez communiquer avec lui à : wanadeau@tactex.ca

Pour consulter les archives des blogues et balados de William-André Nadeau, cliquez ici.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques