A A A
Argent

La rente plus populaire que prévu

28 septembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Il est courant d’entendre que la rente ne constitue pas une option populaire – voire intéressante – en cette période où perdurent les faibles taux d’intérêt.

Un nouveau sondage, parrainé par la Financière Sun Life, la Great-West, Canada-Vie et la London Life, vient toutefois nuancer cette affirmation, que répètent de nombreux conseillers et clients.

Ainsi, on y apprend qu’un « bon nombre » des 1 015 Canadiens interviewés, âgés entre 55 et 75 ans et disposant d’au minimum 100 000 $ à investir, croient que les produits de revenu garanti à vie (RGV) « assurent une tranquillité d’esprit et facilitent la préparation d’un budget et d’un plan de dépenses mensuels », indique un communiqué. À noter que le nombre en question n’a pas été précisé. Par produits RGV, on entend les rentes viagères et les fonds distincts offrant l’option de prestation de retrait minimum garanti (PRMG).

Même si plusieurs personnes sondées se disent intéressées par la formule, elles avouent mal la connaître et disent avoir eu recours à un conseiller pour les éclairer en la matière.

Voilà qui peut constituer une occasion de croissance oubliée par ceux qui comptent des clients à l’orée de la retraite. Ces produits « améliorent grandement le processus de planification pour le revenu de la retraite en réduisant le risque associé à la longévité. Malheureusement, le consommateur n’est pas au courant de cet avantage », constate Doug Kincaid, associé de recherche principal chez Greenwald & Associates, un des cabinets chargés de réaliser l’étude.

L’ATTRAIT DU REVENU GARANTI

Voici d’autres données intéressantes extraites de ce sondage :

• six participants sur dix reconnaissent l’avantage d’avoir des RGV ainsi que des revenus provenant de la Régie des rentes du Québec (ou du Régime de pensions du Canada), de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti;
• le tiers des sondés retraités tirent uniquement leurs revenus de sources garanties et le quart d’entre eux travaillent toujours;
• le tiers opterait pour une rente viagère avec les valeurs offertes actuellement au lieu d’un montant forfaitaire;
• enfin, 60 % des sondés au seuil de la retraite s’attendent à travailler au-delà de la retraite.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.