A A A
Épargne

Le CELI encore peu utilisé et incompris

15 janvier 2014 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Un récent sondage d’ING Direct vient corroborer plein d’études similaires : environ la moitié (53 %) des Canadiens n’ont toujours pas de CELI. En outre, 42 % d’entre eux n’ont pas l’intention d’en ouvrir un cette année.

Le fait de ne pas avoir d’argent pour cotiser est la principale raison évoquée par la moitié (52 %) des personnes qui sont toujours sans CELI.

Le sondage d’ING Direct nous apprend également que :

  • 31 % des Canadiens ne comprennent pas encore le fonctionnement du CELI.
  • 38 % ne sont pas certains du montant actuel du plafond de cotisation annuel.
  • 46 % ont recours au CELI afin d’épargner en vue de la retraite.
  • 31 % des jeunes Canadiens de 18 à 34 ans prévoient utiliser le CELI pour acheter une maison.

Parmi les 47 % des participants au sondage qui ont déjà ouvert un CELI, près d’un sur cinq approche de la limite de cotisation. Pour ce qui est de la façon dont les Canadiens cotisent à leur CELI, la majorité d’entre eux (52 %) déposent un montant forfaitaire une ou deux fois par année, tandis que 26 % effectuent une cotisation mensuelle.

Loading comments, please wait.