A A A
Blogue

Le triomphe des FNB dividendes rachats

1er avril 2015 | William-André Nadeau | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Vous cherchez une solution de rechange aux fonds communs de placement? Optez pour des actions de meilleure qualité ou pour une stratégie éprouvée et accessible, qui privilégie les fonds négociés en Bourse.

Actions, obligations… et quoi d’autre?

En dehors des traditionnelles actions et obligations, peu de choix sont offerts aux retraités désireux d’obtenir une croissance stable des revenus de retraite.

Toutefois, de plus en plus de fonds négociés en Bourse (FNB), qu’on qualifie d’intelligents parce qu’ils sont activement gérés, deviennent une option à considérer. Cependant, rares sont ceux qui se démarquent en matière de rendement et de risque.

Depuis 25 ans, 50 ans, 100 ans et même 200 ans, le marché boursier a offert ses meilleurs rendements à long terme, mais il faut être en mesure de passer à travers les chutes boursières.

Je vous propose une stratégie boursière sécuritaire et performante.

La supériorité de la stratégie valeur à l’actionnaire (Shareholder yield)

Il s’agit d’une stratégie d’investissement à la Bourse plus sécuritaire que d’autres. Ce sont des titres qui ont fait l’objet de rachats d’au moins 5 % du total des actions en circulation au cours de l’année précédente. Habituellement, ces titres boursiers versent aussi un dividende régulier minimal. On appelle cette stratégie « dividendes rachat ».

À long terme, peu de stratégies ont démontré un rapport entre le rendement et le risque aussi intéressant que celui que celle-ci présente. C’est la raison pour laquelle les investisseurs retraités auraient avantage à l’adopter et à l’appliquer pour une longue durée.

Cette méthode a fait l’objet de plusieurs études sur de longues périodes. Bloomberg et NASDAQ ont même créé des indices en lien avec elle[1].

Deux recommandations de fonds négociés en Bourse : PKW et IPKW

De plus, quelques FNB reproduisent le rendement de ces indices. Le PKW, lancé en 2006, copie l’indice NASDAQ réinvestissement des dividendes pour les actions américaines.

Quant au IPKW, lancé en 2014, il est investi dans des titres hors des États-Unis. Ces deux FNB gérés activement s’achètent à la Bourse américaine et leurs frais de gestion s’élèvent à seulement 0,50 % et 0,55 % respectivement. Pour 2015, je recommande une exposition plus élevée au IPKW qu’au PKW.

Rendement espéré : 3 % de plus que celui du S&P 500 rendement total et le EAFE

Après avoir consulté différentes études et observé l’évolution d’indices sur de longues périodes, j’arrive à la conclusion qu’à long terme, le rendement qu’offre cette stratégie pourrait se situer entre 2 et 4 % de plus que le rendement des indices boursiers. Le PKW a obtenu 2,8 % de plus que le S&P 500 depuis son lancement. Comme ce sont des titres d’entreprises rentables, le risque est légèrement moins élevé comparativement aux indices de référence.

Une solution de rechange aux fonds communs

Très peu de fonds communs apportent une valeur ajoutée de 2 à 4 % de plus par rapport à leurs indices de comparaison.

Note : L’auteur de ce blogue n’a pas de conflits d’intérêts sur l’émission de ces titres pour cette recommandation. Il achète déjà ces FNB recommandés dans ce blogue pour ses clients.



[1] S&P 500 Buybacks et NASDAQ US BuyBack Achievers Index.

Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que son auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Conseiller.ca ni de la Financière Sun Life.




William-André Nadeau

William-André Nadeau

William-André Nadeau est vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Tactex. Il possède 32 ans d’expérience dans le domaine des services financiers, à titre de courtier, d’analyste et de gestionnaire de portefeuille.

Au cours de sa carrière, M. Nadeau a conçu et développé, avec succès, plusieurs services et produits financiers pour les investisseurs, comme le service de gestion assistée et l’application des conclusions de la recherche en finance comportementale à la gestion de portefeuille. Il est régulièrement consulté par la presse écrite au sujet des stratégies d’investissement et des performances des marchés boursiers. Il a également animé et participé à une centaine de séminaires et conférences portant sur les investissements boursiers et les revenus de retraite. Avant de se joindre à Tactex Gestion d’actifs, M. Nadeau a été président et gestionnaire de portefeuille chez Orientation Finance. Il a aussi cofondé et propulsé deux firmes de courtage : Investissements Courvie et Nadeau, Provencher et Associés.

Vous pouvez communiquer avec lui à : wanadeau@tactex.ca

Pour consulter les archives des blogues et balados de William-André Nadeau, cliquez ici.

Loading comments, please wait.