A A A
Épargne

Les Canadiens privilégieront l’épargne-retraite en 2014

20 janvier 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les Canadiens sont plus nombreux à affirmer que l’épargne en vue de la retraite, plutôt que le remboursement des dettes, sera leur priorité financière, selon le 24e Sondage RBC sur les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER).

Plus de la moitié des répondants (52 %) mettent actuellement l’accent sur l’accroissement de leur épargne-retraite et 48 % accordent la priorité à la réduction des dettes, comparativement à 44 % et 54 %, respectivement, dans le sondage de l’an dernier.

Ce renversement des priorités financières est encore plus marqué chez les Canadiens d’âge moyen, soit de 35 à 54 ans, affirme RBC dans un communiqué.

« Les gens sont plus nombreux à être satisfaits de la gestion de leurs dettes, ce qui leur permet de se concentrer sur l’épargne-retraite cette année », explique Bill Hill, expert-conseil national en planification de la retraite, RBC.

Les résultats du sondage de RBC sont à l’opposé de ceux d’un récent sondage Harris-Decima pour le compte de la Banque CIBC. Celui-ci affirmait que le remboursement de dettes demeurait la priorité financière des Canadiens.

Le sondage annuel de RBC révèle également que le nombre de répondants de 35 à 54 ans détenteurs de REER a fait un bond pour passer de 58 % à 68 % cette année.  De plus, le quart (26 %) des Canadiens d’âge moyen ont déterminé qu’ils devront épargner, en moyenne, 545 000 $ pour une retraite confortable.

Le sondage a aussi révélé l’estimation de l’épargne requise pour s’offrir une retraite confortable, comme le démontre le tableau ci-dessous.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000