A A A
Épargne

Liberté 65? Visez plutôt 67 ou 68

27 avril 2014 | Laurence Hallé | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’espérance de vie des Canadiens ne cesse de s’allonger et, avec elle, leur obligation de mettre de côté plus d’argent pour leurs vieux jours.

Dans un rapport publié plus tôt cette semaine, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada (BISF) souligne les retombées qu’auront les projections de mortalité des contribuables sur les bénéficiaires des programmes fédéraux de sécurité sociale, notamment le programme de la Sécurité de la vieillesse et du Régime de pensions du Canada.

Attention, espérance de vie élevée

Le Canada affiche l’une des espérances de vie les plus élevées au monde, titre partagé avec le Japon, la France, la Suisse, l’Italie et l’Australie, rappelle-t-on dans le document.

Selon les prévisions du BISF, l’espérance de vie générationnelle à la naissance passera, entre 2013 et 2075, de 89 à 93 ans chez les femmes et de 86 à 90 ans chez les hommes. L’espérance de vie des Canadiens de 65 ans a grimpé de deux ans au cours de la dernière décennie, soit près du double de ce qui avait été enregistré chaque dix ans depuis 1929.

Même scénario pour les plus jeunes, alors que cinq Canadiens sur dix âgés de 20 ans franchiront vraisemblablement le cap des 90 ans. Et un sur dix pourra souligner son centenaire.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques