A A A
Économie

Ottawa veut offrir de nouvelles options d’épargne volontaire

27 mai 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le gouvernement fédéral a affirmé hier son intention d’offrir de nouvelles « options en matière d’épargne aux Canadiens » afin notamment de « mieux répondre aux besoins financiers des aînés pendant la retraite ».

Dans un discours prononcé à Ottawa devant l’Economic Club of Canada, le ministre d’État aux Finances, Kevin Sorenson, a souligné que les conservateurs allaient tenter d’utiliser les moyens d’épargne déjà existants, comme le Régime de pension agréé collectif et les comptes d’épargne libres d’impôt.

« Offrir la possibilité de choisir »

Le responsable politique a indiqué que « de nouvelles options en matière d’épargne-retraite, dont les Canadiens pourraient se prévaloir de façon volontaire », étaient à l’étude.

Kevin Sorenson n’a cependant fourni aucun détail concret sur les changements que son gouvernement a l’intention de proposer, rapporte La Presse canadienne. En revanche, il a assuré que celui-ci n’allait pas mettre en œuvre une augmentation du Régime de pensions du Canada ni forcer les entreprises à payer une taxe obligatoire sur la masse salariale.

« Il faut offrir aux Canadiens la possibilité de choisir parmi des options à participation volontaire telles que les régimes de pension agréés collectifs et les comptes d’épargne libre d’impôt », a-t-il promis.

Des consultations durant l’été

De son côté, le ministre des Finances, Joe Oliver, a précisé à la Chambre des communes que le gouvernement consultera des experts et la population dans le courant de l’été afin de déterminer la façon dont les citoyens pourraient contribuer davantage à des plans d’épargne volontaire.

« Nous croyons que les Canadiens sont les mieux placés pour décider comment épargner pour leurs vieux jours. C’est pourquoi nous avons l’intention de lancer des consultations qui leur permettront éventuellement de contribuer davantage, sur une base volontaire, au Régime de pensions du Canada pour compléter leur retraite », a-t-il déclaré.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques