A A A
Épargne

Quand les enfants retardent la retraite de leurs parents

17 décembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

boomers_retraites_travail_age_42512Le calvaire des jeunes parents, qui réalisent qu’élever des enfants coûte cher, n’est malheureusement pas près de prendre fin, selon un sondage de BMO Gestion de patrimoine.

L’enquête, réalisée auprès de parents canadiens ayant des enfants de 18 à 34 ans, montre que le tiers d’entre eux épargnent moins que prévu pour la retraite parce qu’ils aident financièrement leur progéniture.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils aiment leurs enfants. La moitié des sondés seraient prêts à prendre leur retraite plus tard que prévu pour les soutenir financièrement, tandis que 32 % seraient prêts à s’offrir une retraite moins confortable.

Environ 22 % des parents iraient même jusqu’à s’endetter et 19 % à puiser dans leur épargne-retraite pour aider leurs enfants.

DES PARENTS INQUIETS

S’ils sont prêts à faire tous ces sacrifices, c’est avant tout parce qu’ils sont inquiets pour l’avenir de leurs enfants adultes. Leurs principaux soucis concernent les problèmes financiers dus à l’endettement (41 %), les difficultés à devenir indépendants financièrement (34 %) et l’insuffisance ou le manque de travail (31 %).

Il semble également que les parents d’aujourd’hui soient plus généreux avec leur descendance. Le sondage démontre qu’environ la moitié (48 %) des personnes interrogées n’ont elles-mêmes reçu que peu ou pas de soutien financier de la part de leurs parents. Aujourd’hui, tout juste 20 % des adultes âgés de 18 à 34 ans se disent dans la même situation que leurs parents.

« Il n’y a rien d’étonnant à ce que tant de parents veuillent s’assurer que leurs enfants réussissent et vivent une vie confortable à l’âge adulte, souligne Jean Richard, vice-président et directeur pour l’est du Canada à BMO Nesbitt Burns. Toutefois, les parents qui font des besoins de leurs enfants adultes une priorité risquent d’en subir les répercussions sur leur propre situation financière et leurs plans d’avenir, dont la retraite. »

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques