A A A
Épargne

Retraite : le Québec, futur centre d’expertise mondial?

4 juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Dans le cadre de ses efforts pour « faire du Québec un centre d’expertise mondial en matière de retraite », Finance Montréal a annoncé hier la création du Pôle de recherche appliquée sur la retraite (PRAR).

Supervisée par Denis Latulippe, directeur de l’École d’actuariat de l’université Laval, cette nouvelle entité aura pour mission de « faciliter la concertation au sein de l’industrie afin d’orienter la recherche appliquée sur des thèmes qui ont un impact significatif sur les activités des institutions financières et pour les collectivités ».

Préparation financière à la retraite

Les trois premiers thèmes sur lesquels planchera le PRAR sont :

  • les changements de comportement des individus face à la transition travail – retraite;
  • l’effet combiné du vieillissement et d’un âge de retraite hâtif sur l’économie;
  • les stratégies de gestion des ressources humaines des employeurs passées, actuelles et souhaitables face aux nouveaux comportements des employés liés à la retraite.

Parmi les mandats qui lui ont été octroyés pour démarrer ses travaux, deux portent sur « La préparation financière à la retraite et la gestion des risques » (sous la direction de Pierre-Carl Michaud, professeur d’économie à l’ESG UQÀM) et sur « Le suivi et l’évaluation du régime volontaire d’épargne-retraite (sous la direction de Michel Montour, directeur des régimes de retraite à la Régie des rentes du Québec).

Qui soutient le PRAR?

« Les conclusions du PRAR seront présentées de manière à ce qu’elles soient applicables par les institutions financières ainsi que par les gouvernements d’ici et d’ailleurs. Il s’agit là d’un outil concret pour contribuer au rayonnement international de la place financière du Québec », indique Mario Albert, directeur général de Finance Montréal.

Les organismes qui soutiennent cette initiative sont : Finance Montréal; la Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques; la Régie des rentes du Québec; le programme Mitacs du gouvernement du Canada.

Les premiers résultats de recherche sont attendus vers la fin de l’année.

Montréal, place financière mondiale

Créé en 2010 par les acteurs du milieu financier, Finance Montréal « a pour mission d’améliorer la réputation de Montréal en tant que place financière robuste, innovante et de calibre mondial ».

L’organisme regroupe 23 membres gouverneurs, 14 membres associés et près de 300 professionnels bénévoles.

Qui surveillera les activités du PRAR?

Le comité de concertation chargé de superviser les activités du Pôle et d’orienter ses mandats de recherche est composé des membres suivants :

Bernard Morency (président), premier vice-président déposants, stratégie et chef des opérations, Caisse de dépôt et placement du Québec

Mario Albert

Mario Albert, directeur général, Finance Montréal

René Beaudry, associé, Normandin Beaudry

David Charbonneau, premier vice-président épargne-retraite collective, Desjardins Sécurité Financière

Robert Dumas, président, Financière Sun Life, Québec

Clément Gignac, vice-président principal et économiste en chef, Industrielle Alliance

Michel Montour, directeur des régimes de retraite, Régie des rentes du Québec

Robert Dumas

Pierre Piché, conseiller principal, Power Corporation du Canada

Roger Renaud, président Canada, Gestion d’actifs Manuvie

Michel St-Germain, partenaire et actuaire, Mercer

Denis Latulippe, professeur titulaire et directeur, École d’actuariat Université Laval et coordonnateur, PRAR

Christian Rousseau, directeur-conseil principal, politique de placement PVP déposants et initiatives stratégiques, Caisse de dépôt et placement du Québec

Annie Tremblay, directrice de projet, Finance Montréal


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques