A A A
Blogue

Une stratégie efficace pour aider à anticiper le mouvement du marché boursier

2 septembre 2015 | William-André Nadeau | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

William-André Nadeau*


Un retraité qui vit de ses revenus a besoin d’un juste équilibre entre une protection du capital adéquat lorsque survient une crise boursière majeure, et d’un rendement à long terme supérieur à 6 % par an.

Une répartition de 60 % en actions, 30 % en obligations et 10 % en fonds alternatifs représente, selon moi, un bon équilibre entre le risque et le rendement.

MAINTENIR UNE RÉPARTITION EN ACTIONS ENTRE 40 % ET 80 %

Cette répartition pourrait être améliorée, par exemple, par une exposition de 40 % en actions durant des périodes défavorables, et de 80 % durant les périodes favorables, ce qui fournirait un rendement supérieur et, surtout, réduirait la volatilité du portefeuille.

L’OBSTACLE MAJEUR : L’ERREUR DE PRÉVISION

Selon le Globeadvisor, depuis 15 ans, le rendement moyen de la catégorie tactique est de 5,3 %, comparativement à 5,0 % pour la catégorie actions canadiennes équilibrées, toutes les deux du Globe and Mail.

La catégorie tactique se caractérise par une diversification élevée de la proportion investie en actions. Les résultats moyens démontrent que cette approche n’a rapporté qu’un faible rendement de 5,3 % sur 15 ans, qui s’explique par des prévisions faussées par l’illusion de connaissances du gestionnaire ou de l’investisseur lui-même.

UNE STRATÉGIE TRÈS SIMPLE FONDÉE SUR L’OBSERVATION DES MOYENNES MOBILES SMA

J’ai longuement étudié cette stratégie simple et son application sur plus de 50 ans. Elle consiste à diminuer l’exposition sur le marché boursier quand la moyenne mobile SMA des 50 jours est inférieure à 200 jours, et à l’augmenter quand le SMA des 50 jours dépasse celle des 200 jours.

Nous avons réalisé une simulation en adoptant cette stratégie sur plusieurs places financières du monde; les résultats ont été concluants. Celle-ci implique de retirer les fonds du marché boursier vers le début des grandes débâcles boursières et de les investir vers le début des hausses. Je vous invite à faire une simulation sur le site Yahoo finance, en modifiant l’indicateur technique SMA pendant 50 à 200 jours. Reculez jusqu’en 1980 en déplaçant le curseur du bas.

Cette stratégie simple s’ajoute à celle déjà définie dans un blogue précédent, qui traite des tendances de quelques statistiques économiques telles que l’observation du niveau de chômage.

Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que son auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Conseiller.ca ni de la Financière Sun Life.


*William-André Nadeau est vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Tactex. Il possède 32 ans d’expérience dans le domaine des services financiers, à titre de courtier, d’analyste et de gestionnaire de portefeuille.

Au cours de sa carrière, M. Nadeau a conçu et développé, avec succès, plusieurs services et produits financiers pour les investisseurs, comme le service de gestion assistée et l’application des conclusions de la recherche en finance comportementale à la gestion de portefeuille. Il est régulièrement consulté par la presse écrite au sujet des stratégies d’investissement et des performances des marchés boursiers. Il a également animé et participé à une centaine de séminaires et conférences portant sur les investissements boursiers et les revenus de retraite. Avant de se joindre à Tactex Gestion d’actifs, M. Nadeau a été président et gestionnaire de portefeuille chez Orientation Finance. Il a aussi cofondé et propulsé deux firmes de courtage : Investissements Courvie et Nadeau, Provencher et Associés.

Vous pouvez communiquer avec lui à : wanadeau@tactex.ca

Pour consulter les archives des blogues et balados de William-André Nadeau, cliquez ici.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques