A A A
Épargne

Grave problème de santé : aider les clients à faire face à l’impact financier

3 novembre 2015 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Présenté par :

Le mois de novembre, rebaptisé « Movember » est l’occasion de sensibiliser la population aux problèmes de santé qui touchent particulièrement les hommes, comme le cancer de la prostate.

La campagne de sensibilisation et la collecte de fonds organisées dans le cadre du Movember revêtent une importance particulière puisqu’un homme sur huit recevra un diagnostic de cancer de la prostate au cours de sa vie, et que le risque d’en être atteint augmente avec l’âge. Si aucun traitement n’est suivi, les cellules cancéreuses se propagent dans l’organisme. Heureusement, le cancer de la prostate peut être traité et guéri, s’il est diagnostiqué à un stade précoce[1].

Movember vise aussi à favoriser les discussions sur la santé masculine. Il s’agit d’une excellente occasion de prendre part à ces discussions, de sensibiliser vos clients à l’égard du risque d’être atteint du cancer ou d’un autre problème de santé grave et de les aider à trouver des solutions afin de protéger leurs finances.

AUGMENTATION DES DIFFICULTÉS FINANCIÈRES LIÉES À UNE MALADIE

Les personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer et suivent un traitement peuvent être confrontées à une diminution importante de leur revenu et une augmentation brutale des dépenses[2].

Par exemple, il est possible que votre client doive payer des frais associés à des médicaments délivrés sur ordonnance qui ne sont pas couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), des frais de déplacement (pour recevoir un traitement) ou des frais liés à un traitement ou à des soins à domicile. Vous pouvez apporter une valeur ajoutée à vos clients en les aidant à en apprendre davantage sur le régime provincial ainsi que sur les autres ressources à leur disposition.

Vos clients sont-ils prêts à faire face aux coûts associés à un problème de santé grave?

Aidez vos clients à anticiper les conséquences potentielles d’un éventuel problème de santé au moyen du guide Qui paie pour les soins de santé? de la Financière Sun Life, qui porte sur les dépenses de santé au Canada.

QUEL EST L’IMPACT SUR LA RETRAITE?

Lorsqu’un client prend une retraite anticipée en raison d’un problème de santé, il est probable qu’il n’ait pas pu épargner autant que souhaité et qu’il soit confronté à une augmentation des coûts liés aux soins de santé avant le temps. Selon l’Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life 2014, près de 70 % des retraités n’ont pas pu prendre leur retraite comme ils l’avaient planifié. Parmi ceux qui ont pris leur retraite plus tôt que prévu, 41 % ont indiqué que leur santé personnelle était la principale cause.

QUE PEUVENT FAIRE LES CLIENTS POUR RÉDUIRE LES RISQUES FINANCIERS?

L’assurance contre les maladies graves est une option qui aide à protéger l’avenir financier de vos clients, qui peuvent être atteints d’un problème de santé grave à tout âge. Adopter une approche proactive afin d’envisager les options qui s’offrent à eux leur permettra d’assurer leur protection. En vertu de cette assurance, une somme forfaitaire est versée à l’assuré s’il reçoit un diagnostic d’une maladie couverte par le contrat. L’assuré peut utiliser ce montant comme il le souhaite. Par exemple :

  • Protection du revenu : L’assurance contre les maladies graves peut compenser une perte de revenu (p. ex. si un employé doit s’absenter du travail afin de se rétablir ou si un membre de sa famille doit prendre un congé afin de lui fournir des soins). Cela permet aux clients de continuer d’épargner et d’éviter d’accumuler des dettes.
  • Réduction du montant à débourser : Des études réalisées au Canada révèlent que les frais de déplacement peuvent rapidement dépasser tous les autres frais à la charge des patients[3]. De plus, il est probable que les clients qui reçoivent des soins à domicile doivent assumer des frais associés à du matériel, à des fournitures ou à des médicaments sur ordonnance. L’assurance contre les maladies graves permet de couvrir certains de ces frais.
  • Respect des obligations financières actuelles : Les clients peuvent utiliser l’assurance contre les maladies graves pour continuer de rembourser leur prêt hypothécaire ou de payer leurs dettes au cours de la période de traitement et de rétablissement.

Selon la Fondation québécoise du cancer, on prévoit que, dans la province, le nombre de nouveaux cas de cancer bondira d’au moins 35 % au cours des 15 prochaines années. « Malgré la hausse du nombre de cas de cancers, le taux de mortalité liée à cette maladie, normalisé avec l’âge, est en baisse depuis l’an 2000[4]». Les avancées en matière de traitements contre le cancer et l’augmentation de la longévité des patients laissent entrevoir des perspectives encourageantes. Toutefois, les clients doivent trouver des façons de faire face aux coûts associés aux soins de santé et d’assurer leur protection et celle de leur famille contre les difficultés financières. Pendant le Movember, profitez de l’occasion pour discuter de l’impact financier d’un diagnostic de maladie grave avec vos clients et les aider à profiter d’une bonne santé financière à leur retraite.


 


[1] Société canadienne du cancer, 2015
[2] Société canadienne du cancer (Manitoba), 2010
[3] Longo, C., Fitch, M., Deber, R., Williams, A.P. (2006). « Financial and Family Burden Associated with Cancer Treatment in Ontario, Canada. », Support Care Cancer, vol. 14, p. 1077-1085.
[4] https://fqc.qc.ca/information/le-cancer/statistiques

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques