A A A
Épargne

Établir un plan pour réaliser ses rêves

8 octobre 2014 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Présenté par :

Nous les avons tous vues, ces photos glacées d’un couple retraité parcourant sur son voilier les eaux cristallines de la mer des Caraïbes ou réussissant un coup roulé sur un vert idyllique vêtu de son plus bel habit de golf. Souvent, ces publicités nous font croire que nos rêves de retraite sont tous les mêmes!

Mais ce n’est pas la réalité pour la majorité des retraités. En fait, les baby-boomers redéfinissent la retraite. Ils tentent de nouvelles choses : suivre des cours, travailler à temps partiel, voyager, faire du bénévolat, passer plus de temps avec les membres de leur famille ou s’adonner à un nouveau passe-temps. C’est pourquoi la nouvelle campagne Mon argent pour la vie de la Financière Sun Life, lancée le 29 septembre dernier, s’amuse de ces vieux clichés liés à la retraite et montre, ensuite, la valeur qu’apporte un conseiller pour la planification des rêves de retraite correspondant à la réalité de chacun.

La réalité de la retraite

La nouvelle génération de retraités vit plus longtemps. On s’attend à ce que 25 % des femmes et 17 % des hommes aujourd’hui âgés de 65 ans vivent jusqu’à plus de 95 ans,1 ce qui signifie que leur retraite pourrait durer le tiers de leur vie. Voilà une excellente nouvelle… si le plan de ces clients tient compte des risques auxquels ils pourraient faire face à mesure qu’ils prendront de l’âge! Pensons notamment à l’apparition de nouveaux besoins en matière de santé, et du risque accru d’épuiser leur épargne de leur vivant.

Puisque les perspectives à la retraite sont variées et complexes, nous, de l’industrie des services financiers, avons l’occasion, mais surtout, la responsabilité d’aider les clients de tous âges à élaborer un plan pour leurs finances et leur retraite qui répondra à l’évolution de leurs besoins.

Tout commence par une conversation

Mon argent pour la vie, l’approche personnalisée de la Financière Sun Life pour la planification de la vie financière et de la retraite2, est un bon point de départ à une conversation éclairante, axée sur le plan de vos clients. Elle vous permettra de mieux comprendre leur situation actuelle et de déterminer quelle sera l’évolution de leurs besoins pendant leur retraite, qui pourrait durer 20, 30 ou même 40 ans.

Voici trois principes essentiels dont vous devriez discuter avec vos clients :

  1. Commencer à épargner tôt donne un avantage certain – Les Canadiens doivent commencer à épargner et à protéger leur famille et leur épargne plus tôt qu’ils ne le font actuellement. Nous devons les aider à équilibrer les dépenses de la vie courante, la gestion de leurs dettes et l’épargne en vue d’une retraite qui pourrait être longue. Se rattraper plus tard dans la vie devient de plus en plus risqué.
  2. Faites en sorte que l’argent de vos clients leur rapporte plus pendant leur vie active – Si leur employeur offre des cotisations complémentaires, aidez-les à profiter de ce type de programme, dans la mesure de leur budget. Expliquez-leur l’avantage de contracter une assurance pendant qu’ils sont jeunes et en santé, les primes étant alors abordables. Rappelons que la probabilité qu’une personne de 50 ans souffre d’une maladie grave est de :
    • 60 % pour un homme,
    • 48 % pour une femme, et
    • 79 % pour un membre d’un couple.3
    • Il est essentiel de parler des façons dont les clients peuvent protéger leur capacité à toucher un revenu ainsi qu’à constituer une épargne-retraite dans l’éventualité où ils seraient victimes de maladies imprévues.

  3. Que signifie la retraite pour eux? – Ayez une conversation franche avec vos clients sur ce qu’ils prévoient faire, et dépenser, à la retraite. Désirent-ils rester dans leur maison le plus longtemps possible? Pensent-ils acquérir une maison plus petite ou même changer de ville? Comment prévoient-ils couvrir le coût de leurs soins de santé? Plusieurs croient que le gouvernement financera tous leurs besoins en matière de santé, avant comme après la retraite. Ce n’est pas le cas et, en fait, l’Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life 2013 montre que de nombreux Canadiens âgés de 45 à 54 ont connu des difficultés financières après une maladie. Certains d’entre eux ont dû prendre une retraite anticipée, ce qui a fait diminuer le nombre d’années au cours desquelles ils touchaient un revenu et augmenter de cinq ans la durée de leur retraite, qui aurait été autrement de 30 ans.

Une espérance de vie plus longue peut signifier devoir modifier son plan de retraite pour être en mesure de la vivre à sa façon, sans se soucier d’épuiser son épargne. Vos conseils sont extrêmement précieux et aident les clients à profiter d’aujourd’hui et à planifier pour demain.

Profitez des ressources et des outils Mon argent pour la vie pour engager des conversations éclairantes avec vos clients. Pour en savoir plus sur Mon argent pour la vie et sur la façon d’aider les clients à planifier une longue retraite, communiquez avec votre directeur des ventes de la Financière Sun Life ou consultez le site monargentpourlavieconseiller.ca.


  1. Institut canadien des actuaires, 2013
  2. Seuls les conseillers qui détiennent le titre de planificateur financier au Québec (Pl. Fin.) ou, en dehors du Québec, de planificateur financier agréé (CFP), de conseiller financier agréé (CH.F.C.) ou un titre équivalent sont habilités à porter le titre de planificateur financier.
  3. Source : Munich Re, 2013
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques