A A A
Épargne

La retraite n’est plus ce qu’elle était. Vos clients sont-ils prêts?

16 mai 2016 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
 
Présenté par :

video-icon
Visionnez les « Conseils empreints de sagesse de la part des retraités actuels » et lisez l’article complet ci-dessous.


Avoir une bonne idée de ce qu’est la retraite ne suffit pas lorsque vient le moment de planifier sa retraite. C’est ce qu’indiquent les résultats du sondage présentés dans le Rapport 2016 sur la retraite aujourd’hui de la Financière Sun Life. Le sondage, qui remplace l’Indice canadien de report de la retraite Sun Life, avait pour objectif d’interroger les retraités sur leur vie actuelle et les travailleurs sur leurs projets d’avenir. Les résultats publiés dans le Rapport spécial sur la retraite aujourd’hui[1] font état d’une analyse équilibrée et riche d’enseignements de l’évolution des conditions de retraite au pays et sont principalement axés sur les gens d’ici dont les actifs à investir vont de 100 000 $ à 500 000 $ (marché intermédiaire). Ce rapport peut vous aider à comprendre l’opinion des travailleurs et des retraités au sujet de la retraite afin d’établir des relations avec les clients, de renforcer celles-ci et de faire croître vos affaires dans le marché de la retraite.

Voici ce que nous avons appris sur les gens d’ici du marché intermédiaire :

FAIRE AFFAIRE AVEC UN CONSEILLER STIMULE LA CONFIANCE

Les résultats démontrent que faire affaire avec un conseiller donne aux gens plus de confiance en leur capacité à couvrir les dépenses de base durant leur retraite et à faire ce dont ils ont envie tout en menant un train de vie confortable. De façon générale, les personnes qui font affaire avec un conseiller sont davantage convaincues d’avoir suffisamment d’argent durant leur retraite.

Dans le marché intermédiaire, 50 % des travailleurs et 63 % des retraités font affaire avec un conseiller financier. Parmi ceux-ci, 68 % des travailleurs et 76 % des retraités sont satisfaits du montant de leur épargne-retraite. Par contre, parmi ceux qui ne font pas affaire avec un conseiller, 57 % des travailleurs et 68 % des retraités se disent satisfaits du montant de leur épargne-retraite.

En fin de compte, les personnes qui font affaire avec un conseiller semblent apprécier les conseils reçus, puisque 88 % des travailleurs et 93 % des retraités évaluent la valeur des conseils fournis par leur conseiller comme étant « bonne » ou « très bonne ».

Malgré tout, seulement 33 % des travailleurs et 35 % des retraités du marché intermédiaire possèdent un plan financier écrit. Pour vous, le conseiller, cette situation représente une occasion d’affaires importante.

L’ÉPARGNE PERSONNELLE GAGNE EN IMPORTANCE

Au fil des ans, les employeurs ont délaissé les régimes de retraite à prestations déterminées (PD)[2] au profit des régimes à cotisations déterminées (CD)[3]; il n’y a que 36 % des travailleurs du marché intermédiaire qui ont accès à un régime de retraite PD. Puisque le nombre de régimes de retraite CD est à la hausse, les travailleurs devront compter davantage sur leurs propres cotisations à leurs régimes de retraite au travail et sur leur épargne personnelle pour financer leur retraite. En fait, selon eux, 30 % de leur revenu de retraite proviendra de leur épargne personnelle.

LES ATTENTES EN MATIÈRE DE RETRAITE ÉVOLUENT

De nombreux travailleurs (70 %) pensent devoir continuer de travailler après 65 ans, l’âge habituel du départ à la retraite, que ce soit à plein temps ou à temps partiel. De plus en plus de travailleurs souhaitent prendre graduellement leur retraite. Plusieurs raisons expliquent cette nouvelle approche, notamment le désir de continuer à travailler pour rester actif mentalement, comme c’est le cas pour 50 % des répondants qui s’attendent à continuer de travailler. Par ailleurs, parmi ceux qui s’attendent à continuer de travailler, 54 % affirment qu’ils devront être actifs plus longtemps afin d’amasser suffisamment d’argent pour bien vivre et 46 % ne croient pas que les prestations des régimes publics leur suffiront.

Bien qu’un certain nombre de gens prévoient continuer de travailler après 65 ans, ils ne pourront peut-être pas le faire. Il se peut que ce soit leur état de santé qui détermine le moment de leur départ à la retraite. Les faits nous le démontrent : seulement 19 % des retraités actuels profitent d’une retraite progressive, 39 % affirment avoir terminé leur carrière et pris leur retraite comme prévu et 19 % ont pris leur retraite pour des raisons personnelles ou médicales. Le fait de partir à la retraite plus tôt que prévu signifie que les clients auront épargné moins d’argent, qu’ils devront piger plus tôt dans leurs économies et qu’ils auront probablement à payer des frais de soins de santé plus rapidement que ce à quoi ils s’attendaient.

AMORCEZ LA CONVERSATION

Utilisez les données présentées dans le Rapport spécial sur la retraite aujourd’hui pour renforcer vos relations avec les clients du marché intermédiaire et faire croître vos affaires dans le marché de la retraite. Tirez profit des ressources offertes dans la section Connaissances et leadership éclairé du site Web sunlife.ca/conseiller et parlez-en à vos clients :

  • Sommaire du Rapport sur la retraite aujourd’hui de la Financière Sun Life
  • Rapport spécial sur la retraite aujourd’hui (données du marché intermédiaire)
  • Faits saillants du Rapport spécial sur la retraite aujourd’hui (données du marché intermédiaire)
  • Vidéo sur la retraite aujourd’hui

Pour apprendre comment faire croître vos affaires dans le marché de la retraite, communiquez avec votre équipe des ventes à la Financière Sun Life :



[1] Le sondage en ligne a été réalisé du 15 au 23 décembre 2015, auprès d’un échantillon de 2 004 travailleurs canadiens âgés de 30 à 65 ans et de 2 006 retraités canadiens âgés de 30 à 80 ans. L’échantillon comprenait 522 travailleurs et 590 retraités canadiens du marché intermédiaire (ayant des actifs à placer de 100 000 $ à 500 000 $).
[2] Un régime à prestations déterminées est un régime de retraite de compagnie qui prévoit le versement, à la retraite, d’un revenu prédéterminé et généralement calculé au moyen d’une formule reposant sur le nombre d’années de service et le salaire.
[3] Un régime à cotisations déterminées est un régime de retraite dans lequel l’employeur ou l’employé, ou les deux, versent des cotisations périodiques.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques