A A A
Économie

Les experts financiers recommandent – Brenda Hiscock

19 août 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Brenda Hiscock, PFA
Conseillère, Guilfoyle Financial, Toronto

Si Mike et Gary veulent maintenir leur train de vie princier, je leur suggère de réduire légèrement leurs dépenses d’ici à ce que Mike cesse de travailler, afin de maximiser leur épargne-retraite. À l’heure actuelle, leurs liquidités leur permettraient de maintenir leur train de vie pendant environ trois ans. Puisqu’ils ont une espérance de vie d’environ 85 ans, il leur reste encore beaucoup à faire pour préparer adéquatement leur retraite.

Ma première préoccupation serait de m’assurer que Mike bénéficie de la protection d’une assurance invalidité adéquate, étant donné que c’est probablement lui qui contribuera principalement à l’épargne future du couple une fois que Gary aura réduit ses activités professionnelles et que ses revenus seront moins prévisibles. De plus, je leur recommanderais à tous les deux de souscrire une assurance maladies graves prévoyant des garanties élevées. Dans le cas de Mike, après avoir consulté son comptable, il pourrait décider de faire payer une partie des primes par son entreprise. Il pourrait aussi opter pour un produit prévoyant le remboursement des primes, pour ainsi récupérer les montants versés en primes s’il choisit de résilier sa police une fois à la retraite. En ayant chacun une assurance invalidité et une assurance maladies graves, ils seront mieux préparés à faire face aux imprévus de la vie.

Je leur recommanderais également de se constituer un régime de retraite individuel (RRI). Ils sont des candidats tout désignés pour un tel régime, qui leur accorderait des droits de cotisation beaucoup plus élevés qu’un REER. De plus, ils pourraient y investir leurs cotisations inutilisées des années antérieures. Ils pourraient même transférer leurs REER au RRI. Il s’agirait d’un régime à prestations déterminées pouvant leur assurer un revenu annuel égal à un pourcentage de leurs revenus les plus élevés au cours d’une période donnée. Les cotisations au RRI seraient déductibles du revenu imposable de leurs entreprises, mais Mike et Gary paieraient des impôts sur leurs prestations de retraite.

Enfin, pour accroître leurs liquidités, ils pourraient offrir en location l’espace de bureau de Gary, une fois que celui-ci sera à la retraite, ou envisager de déménager dans un condo plus petit le moment venu.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000