A A A
Épargne

Les experts financiers recommandent – Bruce Campbell

31 décembre 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Bruce Campbell
Directeur, Ventes de produits de gestion de patrimoine
Placements mondiaux Sun Life

Les conseillers ont la responsabilité ultime de connaître le client et de déterminer si un produit de placement précis lui convient. En tant que directeur des ventes de produits de gestion de patrimoine à Placements mondiaux Sun Life, mon rôle consiste à aider les conseillers à comprendre nos fonds et nos solutions de placement pour qu’ils soient prêts à travailler avec les clients.

Par exemple, un investisseur qui travaillera encore de 10 à 15 ans avant de quitter le marché du travail pourrait vouloir augmenter la valeur de son portefeuille avant d’avoir besoin d’en tirer un revenu. Selon moi, la capacité à prendre des risques pourrait être plus élevée si le client bénéficie d’une base financière solide et dispose d’un actif considérable. Les options offertes par Placements mondiaux Sun Life pourraient aider le client non seulement à épargner pour la retraite, mais aussi à établir un plan à long terme pour sa famille.

Si le client cherche un portefeuille géré plus prudent, il devrait jeter un coup d’œil aux Portefeuilles gérés Granite Sun Life. Il pourrait choisir un portefeuille convenant à ceux qui investissent à moyen ou à long terme et qui peuvent tolérer un risque de placement faible à moyen. Dans un cas comme celui-ci, le Portefeuille géré équilibré Sun Life pourrait s’avérer une solution idéale, puisqu’il vise une répartition cible de l’actif de 40 % de titres à revenu fixe et de 60 % d’actions, ce qui offre au client une exposition très diversifiée à des actions de partout dans le monde et à des titres à revenu fixe canadiens et mondiaux. Le client pourra être rassuré en sachant qu’une équipe de professionnels examine, surveille et rajuste régulièrement ces portefeuilles gérés.

Une approche plus audacieuse consisterait à choisir un fonds autonome convenant à ceux qui investissent à moyen ou à long terme avec un risque de placement moyen. Le Fonds valeur Sentry Sun Life, pour lequel Sentry Investissements agit à titre de sous-conseiller, investit principalement dans des actions canadiennes et américaines jugées sous-évaluées par rapport à leur valeur perçue.

Lorsque je parle aux investisseurs, je leur rappelle qu’il est prudent de rencontrer leur conseiller régulièrement pour examiner leur situation financière, leur portefeuille, leur degré de tolérance au risque et leurs objectifs de placement. Il pourront ainsiapporter les modifications nécessaires en temps opportun. Souvent, lorsque la retraite approche, les clients souhaitent rajuster leur portefeuille pour qu’il devienne plus prudent.

Le client pourrait vouloir explorer avec son conseiller les options qui lui sont offertes à mesure qu’il passe de la phase d’accumulation à celle de désaccumulation et qu’il a besoin de rentrées d’argent provenant de ses placements. Dans ce cas, le conseiller pourra envisager divers produits, comme les Portefeuilles revenu Granite Sun Life, ou des fonds autonomes, comme le Fonds de rendement stratégique Dynamique Sun Life ou le Fonds revenu mensuel MFS Sun Life. Les fonds de série T pourraient aussi s’avérer une bonne solution, car ils comportent des distributions cibles de 5 % ou 8 % (annuellement), versées mensuellement pour une grande variété de fonds. Ces distributions sont généralement constituées d’un remboursement de capital, qui n’est pas imposé directement puisqu’il ne s’agit pas d’un revenu. Le remboursement de capital ne réduit pas le prix de base moyen de l’investisseur. Si le prix de base moyen devient inférieur à zéro, l’investisseur devra payer l’impôt sur les gains en capital pour le montant inférieur à zéro.

Lorsque le client devra tirer un revenu, selon les préférences de placement de ce dernier, le conseiller songera peut-être à lui proposer une approche jumelée qui pourrait l’aider à protéger son revenu de retraite. Par exemple, au moment de prendre sa retraite, le client pourrait utiliser 10 % de son portefeuille de fonds communs de placement pour souscrire une rente viagère et 15 % pour souscrire une police Revenu de retraite SunFlex. De cette façon, 75 % du portefeuille demeurera investi dans des fonds communs de placement. En utilisant cette approche, le client pourrait toucher un revenu garanti de la rente viagère, tout en bénéficiant d’un revenu garanti supplémentaire et d’une certaine protection contre les baisses des marchés au titre de la police Revenu de retraite SunFlex. Cela peut aider à créer un portefeuille de revenu de retraite qui combine le potentiel de croissance et la souplesse des fonds communs de placement à une protection contre les faibles rendements des marchés.

Une autre stratégie que le conseiller pourrait proposer au client serait de transférer ses placements non enregistrés dans une structure de catégorie de société, si cela convient à sa situation. Le client aurait ainsi la possibilité d’effectuer des transferts entre les fonds et les catégories d’actif sans entraîner de disposition imposable, tant que les sommes restent placées dans la structure de catégorie de société. Grâce aux solutions offertes par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., le client aurait accès à toute une gamme de fonds sous-jacents, notamment à ceux pour lesquels les sociétés BlackRock, Sentry et MFS Gestion de placements Canada agissent à titre de sous-conseillers. Lorsque le client approchera l’âge de la retraite et commencera à tirer un revenu de ses placements, il pourra laisser ses placements dans cette structure. Plusieurs fonds offrent des titres de série T qui versent une distribution mensuelle en espèces, en fonction d’un taux annuel cible.

Certains clients posent des questions sur le financement des études postsecondaires de leurs enfants ou de leurs petits-enfants. D’après les conseillers, les Fonds Repère sont très populaires pour les REEE. Ils offrent une composition dynamique de l’actif qui devient plus prudente au fil du temps et, grâce à une valeur garantie à l’échéance, le client se sent à l’aise puisqu’il pourra accéder à des fonds pour l’aider à payer les études postsecondaires de son bénéficiaire.

Le client peut aussi placer de l’argent dans un CPG pour l’aider à payer des études postsecondaires. S’il a une certaine tolérance au risque, il pourrait envisager de placer une petite partie de son actif dans des actions et une autre dans un CPG ou un portefeuille de revenu Granite.

Les placements dans les organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. La valeur des organismes de placement collectif fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur. Les organismes de placement collectif ne sont généralement pas garantis, même si les Fonds Repère Sun Life sont assortis de la garantie indiquée ci-après.

Nous avons structuré chaque Fonds Repère Sun Life de façon à ce qu’il ait un actif suffisant pour payer la valeur garantie par part à sa date d’échéance. Si la valeur liquidative par part à la date d’échéance d’un Fonds Repère Sun Life est inférieure à la valeur garantie par part, la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie (la «Sun Life» ou le «garant»), à titre de sous-conseiller des Fonds Repère Sun Life, convient de payer le manque à gagner au Fonds Repère Sun Life. Tout paiement de manque à gagner est assujetti à la santé financière et à la solvabilité de la Sun Life.

La date d’échéance des Fonds Repère Sun Life est le 30 juin de l’année indiquée dans le nom du fonds. La date d’échéance d’un Fonds Repère Sun Life peut être avancée à une date antérieure dans certaines circonstances, auquel cas une valeur garantie anticipée sera calculée. Le Fonds Repère Sun Life en question versera alors la valeur liquidative par part à la date d’échéance anticipée ou, si elle est plus élevée, la valeur actualisée nette de la valeur garantie.

Si vous faites racheter vos parts des Fonds Repère Sun Life avant leur date d’échéance respective, le rachat sera traité à la valeur liquidative par part alors en cours, déduction faite des frais de rachat qui s’appliquent, et vous ne recevrez pas la valeur garantie à l’échéance.

D’autres renseignements, y compris les risques propres aux Fonds Repère Sun Life, sont présentés dans le prospectus.

Le versement des sommes distribuées n’est pas garanti et il peut varier. Il ne faut pas confondre le versement de distributions avec le rendement ou le taux de rendement du fonds. Si les distributions versées par le fonds sont plus élevées que le rendement du fonds, le placement initial diminuera. Les distributions provenant des gains en capital réalisés par un fonds, ainsi que du revenu et des dividendes gagnés par un fonds, sont prises en compte dans le revenu imposable de l’épargnant pour l’année où elles lui sont payées. Le prix de base rajusté sera diminué du montant de tout remboursement de capital. Si le prix de base rajusté devient inférieur à zéro, l’épargnant devra payer l’impôt sur les gains en capital pour le montant inférieur à zéro.

 

<< Retour à l'étude de cas : Jean et Lucie


 

Placements mondiaux Sun Life est une marque qui représente l’équipe de distribution des produits de gestion de patrimoine de certaines sociétés membres du groupe Financière Sun Life actives au Canada, qui offrent certains produits de gestion de patrimoine aux conseillers, notamment les organismes de placement collectif gérés par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., des contrats d’assurance, des rentes et des rentes à provision cumulative établis par la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, ainsi que des CPG établis par la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

L’information contenue dans le présent article vise à fournir aux conseillers des renseignements généraux uniquement et provient de sources considérées comme fiables, mais aucune garantie, explicite ou implicite, n’est donnée quant à son exactitude. Veuillez noter que les points de vue exprimés sont ceux de l’auteur du texte et qu’ils ne reflètent pas nécessairement l’opinion de Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. ou de ses filiales. L’article ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière d’assurance et de placement. Il ne doit pas être considéré comme une source d’information à cet égard et ne constitue pas une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières.

Les sociétés Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., MFS Institutional Advisors, Inc. et MFS Gestion de placements Canada limitée sont membres du groupe Financière Sun Life.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000