A A A
Medicament

Génération sandwich et gestion du portefeuille : conseils recherchés!

1er novembre 2013 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Présenté par :

La dernière étude publiée par Statistique Canada révèle qu’en 2012, un peu plus de 8 millions de
Canadiens âgés de 15 ans et plus fournissaient des soins à un membre de la famille pour des raisons liées au vieillissement, à un problème de santé de longue durée ou à une  incapacité physique ou mentale.  Un peu plus de la moitié de ces aidants dispensaient ces soins à des parents ou des beaux-parents.[1]

En outre, 44 % de ces aidants ont entre 45 et 64 ans.[2] Bon nombre de ces Canadiens font partie de ce qu’on appelle la «génération sandwich», ces personnes qui doivent à la fois prodiguer des soins à leurs parents âgés et s’occuper de leurs propres enfants, tout en travaillant. Au Canada, la génération sandwich risque de voir ses rangs grossir en raison du vieillissement de la génération du baby-boom.[3]

La génération sandwich est aux prises avec des contraintes particulières, pouvant mener à des difficultés financières. Les dépenses associées à la dispense de soins, entre autres pour le transport et le logement, ont de graves répercussions sur le portefeuille de certains aidants. En 2012, 7 % des personnes âgées de 15 ans ou plus qui fournissaient de l’aide à un parent âgé reconnaissaient éprouver des difficultés financières en raison des responsabilités que cela engendre.[4] Par ailleurs, les membres de la génération sandwich âgés de 45 à 64 ans doivent prendre des responsabilités financières supplémentaires qui peuvent nuire ou retarder la planification de leur propre retraite.

Les conseils financiers sont pour eux d’autant plus importants.

Il est essentiel d’aider les clients de la génération sandwich à continuer à mettre de l’argent de côté pour leur retraite et à avoir des placements qui leur conviennent. Vos clients de la génération sandwich puisent-ils dans leur épargne pour faire face aux coûts des soins? Ont-ils envisagé toutes les options pour financer les études de leurs enfants? Craignent-ils d’être à court d’argent durant leur retraite?

Il est également primordial de veiller à ce que leur épargne soit bien protégée. Les derniers résultats de l’Indice annuel de mieux-être des Canadiens révèlent que les Canadiens dans le groupe d’âge de 45 à 54 ans sont les plus touchés par les dépenses imprévues de soins de santé et que 53 % d’entre eux ont de la difficulté à joindre les deux bouts après un problème de santé grave.[5]

Comme l’explique Alison Griffiths, critique financière et commentatrice, les membres de la génération sandwich ont des priorités très particulières puisqu’ils s’occupent à la fois de leurs enfants et de leurs parents, tout en travaillant et en épargnant pour leur propre retraite. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce groupe est le plus touché par les dépenses imprévues de soins de santé. De surcroît, l’instabilité de l’emploi et le contexte économique actuels ne font qu’ajouter à leur fardeau financier. Plusieurs approchent de l’âge de la retraite, mais sont obligés de repousser cette éventualité pour pouvoir récupérer les pertes financières encourues.

Les personnes qui travaillent avec un conseiller ou qui ont rédigé un plan sont plus satisfaites de leur épargne que les autres.[6] En connaissant mieux les contraintes affectant les membres de la génération sandwich, vous serez plus à même d’entamer la conversation avec eux au sujet de leurs préoccupations et de les épauler dans l’atteinte de leurs objectifs de retraite.




[1] Sinha, Maire, Portrait des aidants familiaux, 2012, Mettre l’accent sur les  Canadiens :  résultats de l’Enquête sociale générale.  No 1. Septembre. Catalogue Statistique Canada no  89-652-X (2013).

[2] Statistique Canada, Les aidants familiaux au Canada, 2012, Le Quotidien (10 septembre 2013).

[3] Williams, Cara, La génération sandwich, L’emploi et le revenu en perspective.  Vol. 5, no 9. Septembre Catalogue Statistique Canada no  75-001-X (2004).

[4] Turcotte, Martin, Être aidant familial : quelles sont les  conséquences?” Regards sur la société canadienne. Septembre. Catalogue Statistique Canada no 75-006-X (2013).

[5] Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life, 2013.

[6] Indice canadien de report de la retraite de la Financière Sun Life 2013.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques