A A A
Épargne

Quel est votre rôle dans la mise en œuvre des RVER ?

7 juillet 2014 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Présenté par :

Comme conseiller, vous avez un rôle important à jouer dans la mise en œuvre du régime volontaire d’épargne-retraite. Le défi est grand, mais, comme vous le savez sans doute maintenant, le RVER est une occasion d’affaires à saisir. « Cela nous ouvre la porte des entreprises, c’est certain », souligne d’ailleurs Alexandre Demets, conseiller en sécurité financière et conseiller en assurance et rentes collectives, Financière Sun Life.

Pour profiter de cette occasion d’affaires, il faut dès maintenant commencer à informer les employeurs concernés et leurs employés et leur expliquer le fonctionnement du RVER.

Expliquer le RVER

Le RVER est encore peu connu, tant du public que des entrepreneurs. De nombreux dirigeants ne savent toujours pas qu’ils auront sous peu l’obligation d’offrir un RVER si aucun régime collectif n’est offert dans leur entreprise, que ce soit un REER ou un CELI, ou encore un régime de retraite avec retenues salariales. En raison de la campagne publicitaire lancée par la Régie des rentes du Québec (RRQ) et par plusieurs fournisseurs, il est fort possible qu’on se pose de plus en plus de questions, et qu’on se tourne vers vous pour y répondre.

« D’où l’importance pour le conseiller d’expliquer le nouveau régime et d’accompagner les entreprises et les participants », indique John Lanni, vice-président régional du Réseau de carrière de la Financière Sun Life.

« Il faut expliquer les avantages du RVER aux entreprises, faire comprendre que le régime leur permet de consolider le lien avec leurs employés, de les fidéliser et de réduire le roulement de personnel » ajoute M. Lanni.

Parmi les autres avantages à mettre en avant, citons le fait que les employés seront mieux préparés pour la retraite, que les nouveaux épargnants en apprendront davantage sur les questions d’argent et d’épargne,  et que le RVER est un régime facile à mettre en place. Des groupes de discussion organisés par la Financière Sun Life avec des dirigeants de PME au Québec nous ont d’ailleurs révélé à quel point il était important pour ces derniers d’aider leurs employés à épargner plus facilement pour la retraite, et pourquoi, en ce sens, ils considéraient l’implantation du RVER dans leur entreprise avec optimisme.

Profitez aussi de l’occasion pour expliquer les raisons qui ont motivé le gouvernement à créer le Régime volontaire d’épargne-retraite, si vous voulez être en mesure de bien le présenter à vos clients. « Il s’agit d’abord et avant tout de mieux préparer les Québécois à la retraite », ajoute M. Lanni.

Les régimes de retraite existent depuis longtemps, et les entreprises ont de bonnes raisons de les mettre en place. Le RVER vient bonifier l’offre qui existe déjà en permettant aux employés qui n’y avaient pas accès de faire l’expérience de l’épargne de façon enrichissante et facile, directement dans leur milieu de travail.

Rassurer !

Pour les participants qui commenceront à épargner pour la première fois avec le RVER, la mise en œuvre du régime sera une occasion de prendre conscience de l’importance de l’épargne. Cela pourrait les inciter à adopter d’autres bonnes habitudes et à poser d’autres gestes positifs dans le but d’assurer leur sécurité financière.

Cependant, il sera important de savoir gérer les craintes de vos clients et de leurs employés. Parmi les inquiétudes qui pourraient être exprimées :

  • Les employeurs pourraient craindre que leurs employés aient peu d’intérêt pour le régime ;
  • Les employés qui ont des revenus plus faibles pourraient trouver désavantageux de recevoir moins d’argent à chaque paye ;
  • L’obligation d’offrir le programme représentera une tâche supplémentaire pour les employeurs.

Pour répondre à ces préoccupations, il importe de rappeler l’importance de l’épargne-retraite, les faibles coûts du régime et le peu d’effort exigé des employeurs. Tout a été prévu pour en faciliter la mise en œuvre. Selon un sondage mené par la Financière Sun Life auprès d’employés de PME québécoises, ces derniers se déclarent ouverts à l’idée de ce nouveau régime, et près de 80 % d’entre eux ont l’intention de demeurer dans le régime. Dites-vous qu’une fois que les gens ont compris ce qu’est le RVER, ils y sont favorables ! De là l’importance de bien l’expliquer.

Une occasion unique pour le développement de vos affaires

« L’entrée en vigueur du RVER est l’occasion de remettre la question de la planification et de l’épargne-retraite en avant, parce que les gens n’ont pas le choix d’agir », souligne Alexandre Demets.

« Pour les conseillers, la mise en place du RVER représente tout un bassin de nouveaux clients à aller chercher. C’est aussi l’occasion d’enrichir les relations avec des clients existants », ajoute John Lanni.

Pour en profiter, le conseiller doit parler à ses clients du RVER et de toutes les options qui s’offrent à eux. Une approche globale comme celle mise de l’avant par la Financière Sun Life permet au conseiller de s’imposer à titre d’allié de la PME.

Selon le permis que vous détenez, la discussion amorcée au sujet du RVER pourra s’étendre à d’autres produits et services qui pourraient intéresser certaines PME, notamment les produits de gestion du patrimoine, d’assurance vie et d’assurance collective. Des occasions d’affaires à ne pas négliger.

Loading comments, please wait.