A A A
Épargne

Comment tirer parti de la « baisse d’impôt pour les familles » du gouvernement fédéral

2 février 2015 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Présenté par :


Vous est-il déjà arrivé de trouver 20 $ dans la poche d’un vieux manteau? L’argent « trouvé » a une saveur bien particulière, n’est-ce pas?

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé, le 30 octobre 2014, une série de mesures destinées à alléger le fardeau fiscal des familles. Sans être de l’argent « trouvé », elles devraient avoir les mêmes effets sur les objectifs d’épargne et de placement de vos clients.

Si la loi sur la « Baisse d’impôt pour les familles » est adoptée, elle permettra à un contribuable admissible de transférer à son conjoint jusqu’à 50 000 $ de son revenu annuel pour recevoir un crédit d’impôt non remboursable allant jusqu’à 2 000 $ par an. La Prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE) passe par ailleurs de 100 à 160 $ par mois pour les enfants de moins de six ans, et une nouvelle prestation de 60 $ par mois est instaurée pour les enfants de 6 à 17 ans.[1]

Ce n’est pas de l’argent trouvé, car les prestations résultent d’un calcul et non du hasard. Par contre, c’est de l’argent qui s’ajoute au revenu. L’important maintenant, c’est d’aider vos clients à le faire fructifier.

Comment les familles peuvent-elles profiter au mieux des nouvelles mesures fiscales?

L’allègement fiscal et les prestations pour la garde d’enfants sont utiles à toutes les étapes de la vie. Prenons le cas d’une famille composée de deux parents et de deux enfants de moins de six ans. L’un des parents gagne 120 000 $, tandis que l’autre tire 40 000 $ par an d’un emploi à temps partiel.

  • PUGE : Les parents sont admissibles à la PUGE, quel que soit leur revenu. Ce couple recevra 1 920 $ par enfant, soit 3 840 $ au total par an. C’est le conjoint au revenu le plus faible qui sera imposé sur la PUGE.
  • Baisse d’impôt pour les familles : Le parent au revenu le plus élevé peut transférer à son conjoint la moitié de la différence entre leurs revenus, jusqu’à concurrence de 50 000 $. Après ajout de la PUGE au revenu du conjoint qui gagne le moins, la différence entre les revenus est de 76 160 $ (120 000 $ – 43 840 $). Le conjoint au revenu le plus élevé peut donc transférer à l’autre un montant maximum de 38 080 $.

Le transfert a pour effet de ramener le revenu des deux conjoints au même montant, soit 81 920 $, faisant donc baisser la facture fiscale globale du couple de quelques milliers dollars.

Cet argent « trouvé » permettra au couple d’atteindre plus facilement ses objectifs financiers!

Conseils pour les parents qui sont dans la trentaine :

  • Les parents de jeunes enfants ont beaucoup de dépenses. La PUGE et la Baisse d’impôt pour les familles peuvent les aider à équilibrer leur budget. Elles leur permettent aussi d’épargner plus tôt pour la retraite en versant le maximum dans leur régime enregistré d’épargne-retraite (REER).
  • L’argent peut servir à payer les activités parascolaires des enfants (ces activités donnant également droit au crédit d’impôt pour la condition physique des enfants).
  • L’argent peut être versé dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE) qui permet, avec l’aide du gouvernement, d’épargner au maximum pour les études des enfants.

Conseils pour les parents qui sont dans la quarantaine :

  • La PUGE de 60 $ par mois par enfant âgé de 6 à 17 ans aide les parents à faire face à leurs dépenses courantes et à cotiser davantage à un REEE ou un REER.
  • Les enfants restent admissibles au crédit d’impôt pour la condition physique, qui s’applique aux jeunes de moins de 16 ans (ou de moins de 18 ans s’ils sont admissibles au montant pour personnes handicapées).
  • Si un conjoint gagne plus que l’autre, le fractionnement du revenu permettra au couple d’accroître ses placements et d’épargner davantage pour la retraite.

Conseils pour les parents qui sont dans la cinquantaine :

  • C’est dans la cinquantaine que les gens épargnent le plus pour la retraite. Beaucoup ont toutefois des enfants tard dans la vie, ce qui rend l’épargne plus difficile. Les parents qui décident d’avoir un autre enfant à la fin de la trentaine ou au début de la quarantaine ont droit à la PUGE pendant encore 17 ans après la naissance de l’enfant.
  • Le crédit d’au maximum 2 000 $ provenant de la Baisse d’impôt pour les familles peut maintenant être consacré à l’épargne-retraite, si le couple a négligé celle-ci pour financer en priorité, dans la trentaine et la quarantaine, les études de ses enfants.

Nous savons tous qu’une bonne planification et des conseils financiers professionnels peuvent changer les choses. La Baisse d’impôt pour les familles et les changements apportés à la PUGE pourraient représenter une excellente occasion de contacter vos clients pour leur proposer de revoir leurs plans.

 



[1] Les modifications apportées à la PUGE prennent effet le 1er janvier 2015. Toutefois, les montants ne changeront pas avant juillet 2015.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques