A A A
Épargne

Avez-vous discuté avec vos clients de la réduction des taux de retrait minimal qui s’appliquent à leur FERR?

8 janvier 2016 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

RRC_Sunlife_Janvier_2016_Clients_Reduction_Taux_Retraite_FERR_425

Présenté par :

Dans son budget de l’an dernier, le gouvernement fédéral a introduit une réduction des facteurs de retrait minimal qui s’appliquent aux fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) des personnes âgées de 71 à 94 ans. Ce facteur est passé, par exemple, de 7,38 % à 5,28 %, pour celles qui ont 71 ans. Cela signifie donc que les clients doivent maintenant retirer un montant moins élevé de leur FERR.

Avez-vous discuté de l’incidence de ces changements avec vos clients?

Vous trouverez plus de renseignements à ce sujet, ainsi qu’une comparaison entre les anciens et les nouveaux facteurs de retrait minimal, sur le site Web de l’Agence du revenu du Canada.

Ces mesures sont rétroactives au 1er janvier 2015. Cependant, les titulaires de FERR ont, pour la plupart, continué de recevoir en 2015 des paiements calculés en fonction des anciens facteurs. Ils ont donc maintenant la possibilité de verser une nouvelle cotisation d’un montant égal à la différence entre l’ancien et le nouveau paiement minimal pour 2015. Même s’ils ont retiré un montant supérieur à l’ancien minimum, ils peuvent verser une cotisation égale à la différence entre l’ancien et le nouveau paiement minimal.

Pour les clients qui désirent se prévaloir de cette option, n’oubliez pas les points suivants :

  • La date limite pour verser une nouvelle cotisation est le 29 février 2016, mais certaines institutions financières peuvent établir des dates antérieures pour des raisons administratives.
  • La nouvelle cotisation est déductible pour l’année d’imposition 2015.
  • La nouvelle cotisation peut être versée dans n’importe quel contrat/compte FERR détenu auprès de n’importe quelle institution.
  • Le titulaire d’un FERR de conjoint ne peut pas verser à son propre FERR la nouvelle cotisation qui s’applique au FERR de conjoint, et vice-versa. Il ne peut pas non plus verser une nouvelle cotisation au FERR détenu par son conjoint si la nouvelle cotisation s’applique au FERR dont il est lui-même titulaire, et vice-versa.
  • De plus, les clients peuvent verser à titre de nouvelle cotisation l’excédent admissible qui provient des fonds de revenu viager (FRV) et des fonds de revenu de retraite immobilisés (FRRI). Certaines institutions financières ne permettent toutefois pas de verser une nouvelle cotisation à un FRV ou à un FRRI, mais ces sommes peuvent être affectées à un FERR.
  • Les clients peuvent demander à leur institution financière de leur fournir une lettre qui confirmera les anciens et les nouveaux facteurs de retrait minimal d’un FERR ainsi que le montant de la nouvelle cotisation admissible.

C’EST MAINTENANT LE MOMENT DE DISCUTER DE REVENU DE RETRAITE AVEC VOS CLIENTS

Comme la date limite pour faire une nouvelle cotisation approche rapidement, il serait maintenant opportun de rencontrer vos clients qui sont touchés par les changements, afin de discuter de la possibilité de verser une nouvelle cotisation, et des options qui s’offrent à eux.

Compte tenu des nouveaux taux de retrait minimal, il est également important d’avoir une conversation sur leurs plans de retraite et leurs sources de revenu. Les titulaires de FERR qui touchent un revenu fixe supérieur au minimum prévu ne verront aucune différence dans leur revenu tant que celui-ci demeurera supérieur au retrait minimal requis. Le revenu des clients qui reçoivent seulement le montant minimal requis sera toutefois moins élevé. Grâce à ce changement, ils pourront conserver plus d’argent dans leur FERR et ainsi réduire le risque d’en manquer à la retraite. Les gens d’ici vivent plus longtemps; ils devront donc faire durer leur épargne plus longtemps.

Selon l’Indice canadien de report de la retraite Sun Life, 41 % des répondants au sondage estiment ne pas posséder suffisamment de connaissances pour établir le revenu de retraite dont ils auront besoin[1]. C’est maintenant le bon moment de parler avec vos clients de l’évolution de leurs besoins à la retraite. Les nouveaux montants de retrait minimal continuent-ils de répondre à leurs besoins? Ont-ils d’autres sources de revenu? Veulent-ils léguer un héritage à leurs proches? Il s’agit là de quelques-unes des questions importantes à discuter avec vos clients. Les changements récents vous offrent une excellente occasion d’entamer une conversation avec eux à propos de leurs besoins en matière de revenu.

Pour plus de renseignements, communiquez avec un membre de l’équipe des ventes de produits de gestion de patrimoine de la Financière Sun Life.



[1] Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2015.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques