A A A
Argent

Comment aider vos clients à faire de leur retraite de rêve une réalité

3 juin 2013 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Présenté par :

Savez-vous qui a dit : «Ne vous contentez pas de prendre votre retraite, préparez-la.» (traduction libre)

C’est une citation d’Harry Emerson Fosdick (1878-1969) que Martin Luther King junior considérait comme l’un des plus grands membres du clergé américain du siècle passé. Puisqu’un grand nombre de baby-boomers prennent maintenant leur retraite ou approchent de la retraite, cette citation de Fosdick est particulièrement pertinente aujourd’hui.

Une retraite réussie ne dépend pas seulement de l’aspect monétaire. Nous avons besoin de nous sentir heureux, épanouis et appréciés.

Les études menées au sujet des baby-boomers qui effectuent la transition vers la retraite révèlent qu’ils s’inquiètent de la qualité de leurs relations sociales, surtout lorsqu’ils auront quitté le marché du travail. Pour préserver un contact avec les gens, ils seront donc nombreux à continuer de travailler ou de contribuer d’une façon ou d’une autre à la société. En fait, ce qui manque le plus aux retraités, c’est le contact qu’ils avaient avec leurs collègues, bien plus que le revenu stable qu’ils avaient lorsqu’ils travaillaient.

Comment réaliseront-ils leurs rêves?

Quand ils n’iront plus travailler chaque jour, les clients auront beaucoup de temps pour faire autre chose. Après avoir pris un café et lu le journal, que feront-ils de leur journée?

Certains disent qu’ils voyageront ou joueront au golf. Ces activités rempliront quelques journées par semaine ou peut-être un mois par année. Que feront-ils le reste du temps? Est-ce que leurs idées ou leurs priorités changeront au fil des ans?

Prendre des vacances leur donnera un avant-goût de ce que sera la vie à la retraite. Cela leur fournira l’occasion idéale d’y réfléchir et d’avoir une conversation sur le sujet.

Suggérez à vos clients de réfléchir au cours de l’été à ce qu’ils veulent faire lorsqu’ils entameront cette nouvelle étape de la vie. Par exemple, commenceront-ils une nouvelle carrière? Découvriront-ils un nouveau passe-temps? Ils pourraient :

  • acquérir de nouvelles compétences;
  • se lancer en affaires;
  • continuer de travailler à temps partiel dans un domaine qui les passionne;
  • être aventureux;
  • passer plus de temps en famille, y compris avec leurs petits-enfants;
  • se mettre en forme en pratiquant le vélo, l’escalade ou la natation;
  • faire du bénévolat;
  • etc.

 
Imaginer ce qu’ils veulent faire à la retraite n’est pas difficile et c’est un premier pas dans la bonne direction.

Questionnaire sur le style de vie à la retraite

Une fois que vos clients auront réfléchi à la retraite en général, demandez-leur de répondre à des questions plus précises sur le style de vie qu’ils souhaiteraient avoir et aidez-les à clarifier leur vision de la retraite :

  • Qu’est-ce que la retraite signifie pour vous?
  • Quelles sont vos vacances idéales?
  • Envisagez-vous de faire des achats importants durant la retraite, comme acheter un chalet ou une voiture de luxe, ou de retourner aux études?
  • Si vous voulez échapper aux hivers et être un «retraité migrateur», pendant combien de temps vivrez-vous à l’extérieur du pays? Serez-vous locataire ou propriétaire?
  • Voulez-vous travailler durant la retraite, ou voulez-vous prendre votre retraite plus tôt?

 
Autre question importante : «Qu’est-ce que vous inquiète le plus sur les plans financier et émotif au sujet de la retraite?»

Selon les recherches, de nombreux Canadiens sont préoccupés par leur capacité de payer les dépenses liées à leur style de vie à la retraite :

  • 40,3 % des Canadiens âgés de 57 à 66 ans ne sont « pas du tout» convaincus que leur revenu de retraite sera suffisant pour leur permettre d’adopter le style de vie auquel ils aspirent. Cela indique que quatre Canadiens sur dix qui approchent de la retraite ou qui sont déjà à la retraite craignent de ne pouvoir s’offrir le style de vie qu’ils souhaitent.
  • 45,4 % des Canadiens âgés de 57 à 66 ans sont «quelque peu» convaincus que leur revenu de retraite sera suffisant pour leur permettre d’adopter le style de vie auquel ils aspirent.

 
Encourager vos clients de la génération du baby-boom à réfléchir à ce qu’ils feront durant la retraite constitue une excellente entrée en matière pour offrir des solutions qui apaiseront leurs préoccupations.

Continuer la conversation

Demandez-leur : «Votre conjoint ou votre partenaire envisage-t-il la retraite de la même façon que vous?» Les résultats indiquent que les couples ne discutent pas entre eux de leurs rêves de retraite.

36 % seulement des répondants âgés de 57 à 66 ans ont discuté de la planification de la retraite avec leur conjoint ou leur partenaire. En outre, de nombreuses personnes qui approchent de la retraite ne discutent pas avec leur conjoint ou leur partenaire de questions importantes, comme le montant qu’ils dépenseront chaque année ou la façon dont ils financeront les soins de santé ou les soins à domicile.

Si leurs rêves ne sont pas similaires, cela pourrait causer des problèmes, surtout lorsqu’ils passeront plus de temps ensemble. Parler de leurs attentes à la retraite, y compris de ce qu’ils craignent, peut résoudre les problèmes avant qu’ils ne se présentent. La confiance s’installera s’ils ont une discussion honnête sur les objectifs liés au style de vie et s’ils établissent un plan financier qui leur permettra d’atteindre ces objectifs.

Une fois que vos clients auront clarifié leur vision de la retraite, vous pourrez les aider à déterminer le coût de leur style de vie à la retraite. Ensuite, demandez-leur de remplir le Cahier de travail sur les dépenses et le revenu à la retraite. Comparez leurs revenus à leurs dépenses. S’il y a un manque à gagner, ils auront peut-être besoin d’un rappel à la réalité. Épargner davantage, prendre la retraite passé 65 ans et travailler à temps partiel pendant la retraite sont des options qu’ils peuvent envisager.

Amorcer une conversation sur les besoins liés au style de vie fait partie de Mon argent pour la vieMC, tout comme les besoins de base et les besoins liés à la santé et à l’héritage. Si vous n’avez pas encore discuté de planification de la retraite avec vos clients, faites-le dès maintenant! N’attendez pas qu’un autre conseiller offre ce service essentiel à vos clients, avant vous!

Loading comments, please wait.