A A A
Épargne

Expliquez à vos clients – en termes simples – la différence entre un FERR et une rente à constitution immédiate

2 décembre 2014 | Soumis par la Financière Sun Life | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Présenté par :


Récemment, les médias rapportaient des discussions à propos des fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) et sur le fait que les retraités pourraient épuiser leur épargne-retraite de leur vivant.[1]

Le taux de retrait minimum annuel imposé par le gouvernement soulève des inquiétudes alors que des organismes gouvernementaux, des analystes et des reportages soulignent que l’espérance de vie au Canada a augmenté de façon significative. En effet, nous vivons jusqu’à 25 ans de plus que dans les années 20.[2]

Les clients qui se préparent à la retraite ou qui y sont déjà peuvent se poser des questions sur les FERR et sur la manière dont ils peuvent s’assurer d’avoir suffisamment d’argent leur vie durant. Il importe d’aider vos clients à mieux comprendre les FERR, mais aussi de leur faire voir des options auxquelles ils pourraient ne pas avoir pensé, notamment les rentes à constitution immédiate, qui peuvent leur procurer un revenu garanti durant toute leur retraite.

Vos clients pourraient se poser certaines questions au sujet des FERR ou des rentes à constitution immédiate. Nous avons préparé pour vous les réponses à certaines de ces questions, de façon à ce que vous puissiez y répondre de façon claire, en termes simples.

Quelle est la différence entre un produit d’épargne enregistré et un produit non enregistré?

Les produits d’épargne enregistrés sont des comptes d’épargne spéciaux, comme les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et les régimes enregistrés d’épargne-études (REEE), qui sont régis par des règles fiscales qui offrent un allègement fiscal. Par exemple, les cotisations à un REER peuvent être déduites du revenu pour réduire l’impôt à payer. Les placements détenus dans le régime fructifient à l’abri de l’impôt, mais les retraits sont entièrement imposables. Des règles restreignent les types de placement pouvant être détenus dans le régime, la période de temps pendant laquelle le régime peut être en vigueur ainsi que les montants qui peuvent y être versés.

Ces régimes sont appelés « enregistrés » parce qu’ils doivent être enregistrés auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC) afin de bénéficier d’un traitement fiscal spécial. C’est la société de services financiers auprès de laquelle vous achetez votre REER qui s’occupe de cet enregistrement.

Il n’existe pas de restrictions pour les comptes d’épargne non enregistrés. Vous pouvez épargner le montant que vous désirez et détenir des placements de tous types. Toutefois, vous payez tous les ans de l’impôt sur le revenu tiré de ces placements.

Qu’est-ce qu’un fonds enregistré de revenu de retraite?

Un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) est un type de régime enregistré qui permet de convertir l’épargne accumulée dans un REER en un revenu. Détenir un FERR dans son portefeuille de placements peut réduire le montant d’impôt que vous avez à payer.

Un REER doit être converti en revenu au plus tard le 31 décembre de l’année au cours de laquelle vous atteignez 71 ans. La transformation en un FERR permet à la valeur du REER d’être « transférée » sans que vous ayez à payer de l’impôt immédiatement. Comme dans un REER, les placements dans un FERR fructifient à l’abri de l’impôt et ils sont restreints à certains types; de plus, les retraits sont imposables. Tous les ans, à partir de l’année qui suit l’établissement du FERR, vous devez retirer un certain pourcentage de la valeur du FERR.

Comment le taux de retrait minimum d’un FERR est-il fixé?

La Loi de l’impôt sur le revenu établit le montant minimum que vous devez retirer de votre FERR chaque année. Le montant varie en fonction de votre âge et de la valeur de votre FERR. Puisque nous vivons plus longtemps que jamais auparavant[3], la valeur d’un FERR pourrait devenir presque nulle et vous pourriez ainsi ne plus toucher d’argent, bien que la retraite puisse durer encore longtemps.

Puis-je retirer plus d’argent de mon FERR que le montant minimum?

Oui, vous pouvez retirer autant d’argent que vous le désirez et aussi souvent que vous le souhaitez à la condition que le montant du retrait soit supérieur au montant minimum.

Suis-je obligé de transformer mon REER en un FERR?

Non, vous avez deux autres choix : vous pouvez retirer la valeur de votre REER en une somme globale, mais vous paieriez de l’impôt sur la totalité de ce retrait. Ou encore, vous pourriez souscrire une rente viagère qui vous verserait un revenu à intervalles réguliers pendant le reste de votre vie. Le montant des versements est basé sur certains facteurs, comme votre âge et les taux en vigueur au moment de l’achat de la rente. Le revenu est imposable au fur et à mesure de son versement, chaque année.

Qu’est-ce qu’une rente viagère?

Offertes exclusivement par les compagnies d’assurance-vie, les rentes viagères fonctionnent comme un régime personnel de retraite à prestations déterminées. Vous donnez de l’argent à la compagnie d’assurance-vie – généralement une partie seulement de la totalité de votre épargne-retraite – et la compagnie d’assurance vous procure un revenu garanti pour le reste de votre vie.

Quelle est la différence entre une rente à constitution immédiate et une rente viagère?

De façon globale, une rente à constitution immédiate est un produit de revenu garanti. Il en existe différents types : la rente viagère prévoit des paiements de revenu votre vie durant, tandis que la rente à terme fixe prévoit des paiements de revenu pour une période déterminée.

Puis-je détenir une rente viagère et un FERR?

Oui, et ce choix peut être judicieux selon les objectifs que vous vous êtes fixés pour la retraite. Diviser l’argent de votre REER entre un FERR et une rente viagère peut vous donner le meilleur de deux mondes sur le plan du revenu de retraite : la possibilité de croissance et des garanties. Avec un FERR, vous pouvez investir dans des fonds communs de placement, des CPG et dans d’autres placements qui pourraient vous procurer des rendements supérieurs. Ces placements peuvent aussi offrir une certaine protection contre l’inflation en même temps que vous touchez un revenu. La rente viagère, quant à elle, offre la sécurité d’un revenu garanti votre vie durant et n’est pas exposée aux hauts et aux bas du marché.

Quel est le principal avantage de la souscription d’une rente viagère?

Le principal avantage d’une rente viagère est qu’elle vous assure un revenu garanti pour la vie. Avec les règles qui prévoient que vous devez retirer tous les ans un montant minimum de votre FERR, vous pourriez voir votre FEER s’épuiser de votre vivant. C’est assez probable; les Canadiens vivent plus longtemps qu’auparavant, et un bon nombre passeront le cap des 90 ans.[4] La souscription d’une rente viagère vous aidera à couvrir vos dépenses de base, et avec une rente viagère, cet argent durera aussi longtemps que vous vivrez.

Pouvez-vous me montrer comment tout ceci fonctionne?

Mon argent pour la vie est l’approche personnalisée de la Financière Sun Life de la planification de la vie financière et de la retraite. Je peux utiliser un outil sur l’application Web Mon argent pour la vie qui vous montrera comment tirer un revenu plus élevé en intégrant une rente viagère à votre plan de revenu pour votre retraite.

Comment puis-je être certain que la compagnie d’assurance sera active pendant encore des dizaines d’années pour me verser un revenu ma vie durant?

De nombreuses compagnies d’assurance canadiennes sont actives depuis longtemps et gèrent un avoir important en matière de rentes à constitution immédiate. Par exemple, la Financière Sun Life est en activité depuis 150 ans et son actif géré atteint près de 700 milliards de dollars.[5] Les rentes à constitution immédiate représentent plus de 3 milliards de dollars de ce montant. En outre, pour la cinquième année consécutive la Financière Sun Life a été nommée par les consommateurs la « marque la plus digne de confiance dans le domaine de l’assurance-vie. »[6]

Si vous avez d’autres questions à poser sur les FERR, les rentes à constitution immédiate ou les solutions de retraite, vous pouvez vous adresser à l’équipe des ventes de la Financière Sun Life. Vous pouvez aussi leur faire parvenir un courriel.

 



[1] Le coup de vieux du FERR, La Presse, 18 mars 2013: Stéphanie Grammond, Time to lower RRIF minimums, Advisor.ca, 30 octobre 2014; Adam Mayers, The high cost of taking money out of your RRSP: The rules governing the conversion of RRSPs into RRIFs are out of date and may be hurting people in their old age, Toronto Star, 30 octobre 2014; Rob Carrick, Why Canada needs to update its RRIF withdrawal rules, Globe and Mail, 27 octobre 2014.
[2] L’espérance de vie moyenne des Canadiens à la naissance est de 81,7 ans, alors qu’elle était de 57 ans en 1921. Statistique Canada, Le Quotidien, 17 juillet 2014.
[3] Au Canada, même à 65 ans, l’espérance de vie moyenne d’une femme est de près de 87 ans, et celle d’un homme du même âge, de près de 84 ans. Il y a 35 ans, ces moyennes étaient de 84 ans pour les femmes et de 80 ans pour les hommes. Tables de mortalité, Statistique Canada, 2012.
[4] Canadians face more years of saving, work as chief actuary increases life expectancy, Financial Post, 16 avril 2014. Jean-Claude Ménard, actuaire en chef du Canada, rapporte que de nombreux Canadiens vivront au-delà de 90 ans.
[5] L’actif géré de la Financière Sun Life était de 698 milliards de dollars au 30 septembre 2014.
[6] Sondage Marque de confianceMD 2014 de Sélection du Reader’s Digest.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques