A A A
Blogue

Comment passer des REER à la croissance des placements, au revenu de retraite et à la planification de la succession

20 janvier 2016 | Rocco Taglioni | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Vice-président principal, chef de la distribution, assurance individuelle et gestion de patrimoine*

Rocco Taglioni, vice-président principal, chef de la distribution, assurance individuelle et gestion de patrimoine*

Dans le présent article, le dernier d’une série de deux, Rocco Taglioni examine des stratégies de planification de la retraite en s’inspirant des thèmes de la croissance, du revenu et de la protection.

Durant la saison des régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER), les clients songent à leur épargne-retraite, et c’est un excellent moment pour entamer une discussion avec eux sur leur stratégie financière et celle de leur retraite.

Vous remarquerez probablement que les investisseurs au pays ont en général une vision optimiste de leur bien-être financier. D’après un sondage récent, la majorité des investisseurs Canadiens entrevoit de manière positive leur avenir financier pour les cinq prochaines années, peu importe leur âge[1].

• Génération Y (34 ans et moins) : 73 %
• Génération X (de 35 à 49 ans) : 67 %
• Baby-boomers (de 50 à 68 ans) : 60 %
• Générations précédant les baby-boomers
   (69 ans et plus) : 68 %

Bien que les gens d’ici soient optimistes quant à leurs objectifs à court terme, ils semblent comprendre qu’ils n’arriveront pas à économiser suffisamment pour atteindre leurs buts à long terme. Selon l’Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2015, 11 % des répondants sont très satisfaits de leur niveau d’épargne-retraite et 33 % se montrent relativement satisfaits. Cela signifie que la plupart des personnes aimeraient épargner davantage pour leur retraite.

Si l’on se fie au passé, les investisseurs devraient également pouvoir compter sur la hausse des marchés à long terme. Toutefois, une chose pourrait les en empêcher : la peur. La peur de résultats économiques incertains, la peur liée aux souvenirs de la crise financière, la peur causée par les événements qui ont cours sur les marchés et la peur généralisée de l’inconnu dans un monde complexe, qui évolue rapidement. Il se peut bien que cette peur engendre une abondance de liquidités à court terme. Avec un portefeuille composé, en moyenne, de 25 % de liquidités, certains investisseurs pourraient connaître des rendements inférieurs à long terme et, ironiquement, être plus susceptibles d’obtenir le pire résultat : disposer d’une épargne insuffisante pour la retraite[2].

Les investisseurs ont également besoin de vos conseils en ce qui a trait à l’héritage qu’ils veulent laisser : selon notre recherche, 81 % des gens ont l’intention de transmettre un héritage à leurs enfants et petits‑enfants[3].

Vous pouvez aider les clients à atteindre leurs objectifs financiers et ceux qui touchent à la planification de leur retraite en abordant ces questions et en leur présentant les solutions, qui répondront le mieux à leurs besoins particuliers.

UNE STRATÉGIE D’ÉPARGNE GAGNANTE

Les stratégies d’épargne qui intègrent la croissance, le revenu et la protection permettent aux clients de profiter de leur retraite.

Lorsque les investisseurs font des placements en prévision de leur retraite, ils songent généralement à s’assurer d’un revenu plutôt qu’à faire croître leur actif. Dans le Rapport sur la confiance des investisseurs 2015, près de 70 % des répondants ont indiqué qu’ils accordaient la priorité au revenu ou à la protection du capital lorsqu’ils investissaient pour leur retraite (cela dépasse le pourcentage de ceux qui investissaient dans le but d’accroître leur capital). Il n’est donc pas surprenant que 41 % des répondants se disent « relativement » d’accord avec l’énoncé voulant qu’il soit « trop risqué » d’investir sur le marché boursier lorsqu’on est à la retraite[4].

D’après ce rapport de Placements mondiaux Sun Life, la majorité des Canadiens utilise différents « instruments de placement » au sein de leur portefeuille lorsqu’ils veulent faire croître leurs placements, protéger leur actif et s’assurer d’un revenu.

Raisons principales pour lesquelles les gens font des placements en prévision de la retraite

Pour faire croître leur portefeuille grâce à la plus-value du capital Pour protéger l’épargne accumulée jusqu’à présent Pour générer un revenu afin de maintenir leur style de vie
32 % 31 % 37 %

Cela signifie qu’ils comprennent bien les divers types de dépenses à la retraite, par exemple celles qui sont liées aux soins de santé, au style de vie, aux besoins de base et à la succession, et les différents instruments de placements qui conviennent le mieux à chacune de ces catégories. Les investisseurs ont tous besoin d’un certain niveau de croissance et/ou de revenu. C’est la raison pour laquelle ils font des placements. L’essentiel est de déterminer quelle croissance et quel revenu ils désirent obtenir et quels sacrifices ils sont prêts à faire pour y arriver. Pour répondre aux besoins des clients en matière de croissance, de revenu et de protection, songez à une solution hybride.

UNE SOLUTION UNIQUE POUR L’ÉPARGNE, LE REVENU ET LA SUCCESSION

Les nouveaux produits de fonds distincts de la Financière Sun Life s’intègrent bien à l’approche de la planification de la retraite Mon argent pour la vie, car ils aident les gens d’ici à accroître leur épargne et à la protéger. Ils peuvent ainsi :

  • épargner afin d’atteindre un objectif précis à long terme,
  • répondre à leurs besoins particuliers à différentes étapes de la vie, et
  • connaître le revenu de retraite garanti qu’ils toucheront à un âge particulier, grâce aux produits de revenu de retraite.

Les contrats de fonds distincts offrent les avantages de la protection et la possibilité de faire croître ses placements. Il s’agit d’une de ces solutions « hybrides » qui, dans ce cas-ci, répond à la fois aux besoins des clients en matière de croissance et de protection.

La croissance et la protection sont, par exemple, des caractéristiques tout aussi importantes l’une que l’autre pour la Solutions FPG Sun Life – Série Succession. Les clients peuvent tirer parti du marché en investissant jusqu’à 100 % de leur actif dans des fonds d’actions pour optimiser le potentiel de croissance de leur succession et choisir parmi un large éventail de fonds de placement couvrant diverses catégories d’actifs et différents degrés de tolérance au risque. La série Succession offre une garantie au décès de 100 % et des réinitialisations annuelles automatiques jusqu’à ce que le client ait atteint l’âge de 80 ans. Cela signifie que, chaque année, si la valeur de marché est à la hausse et qu’elle dépasse la garantie au décès à ce moment-là, le montant disponible garanti aux bénéficiaires (garantie au décès) augmente automatiquement.

Les réinitialisations annuelles automatiques constituent un outil précieux qui aide les clients à tirer le meilleur parti des gains du marché.

IL EST FACILE DE FAIRE DES PLACEMENTS

Vos clients peuvent également avoir accès à une expertise de renommée mondiale en matière de placements en incluant des produits de fonds distincts et des fonds communs de placement dans leur portefeuille. Il s’agit d’une excellente nouvelle, tout particulièrement pour le quart des répondants qui ont indiqué dans le sondage qu’ils ne pouvaient dire comment leur actif était investi[5]. Il en est de même pour les répondants (38 %) qui ont admis vérifier plus fréquemment l’évolution de leur portefeuille en raison de la volatilité du marché[6].

En investissant dans des fonds distincts et des fonds communs de placement, il est possible de simplifier le processus de placement, car ce sont les gestionnaires de fonds professionnels qui prennent les décisions relatives aux placements. Grâce à la Financière Sun Life et aux Placements mondiaux Sun Life, vous pouvez offrir aux clients des solutions haut de gamme, en leur donnant accès à des portefeuilles bien diversifiés, entièrement gérés par les meilleurs gestionnaires des différentes catégories d’actif. Les fonds qui visent la croissance, par exemple les fonds mutuels Portefeuille croissance équilibré Granite Sun Life et Portefeuille croissance Granite Sun Life, ont pour objectif d’obtenir une plus-value du capital. Quant aux fonds de revenu, tels que le Portefeuille revenu Granite Sun Life, le Fonds revenu de dividendes MFS Sun Life et le Fonds revenu mensuel MFS Sun Life, leur but consiste à procurer un revenu périodique.

La planification successorale peut revêtir différentes formes, selon l’étape de la vie. Les jeunes couples, bien entendu, se soucient davantage des conséquences financières associées à un décès prématuré ou à une maladie que de l’héritage qu’ils veulent léguer. Plus tard dans la vie, les gens songeront peut-être à prendre les mesures nécessaires pour transmettre un héritage, mais ils continueront de vouloir se protéger financièrement contre les risques liés au décès ou à la maladie. Dans toutes ces situations, il est important d’engager les bonnes conversations à propos du rôle que joue le patrimoine et de revoir en profondeur les solutions d’assurance-vie et d’assurance-santé disponibles. En résumé, vous avez à ce moment-là l’occasion d’orienter la discussion sur le bien-être financier global de votre client.

ENTAMER LA CONVERSATION SUR LA GESTION FINANCIÈRE

Il faut tenir compte de nombreux éléments sur le plan financier. Les jeunes célibataires et professionnels, les couples nouvellement mariés, les jeunes familles et ceux qui se préparent pour la retraite sont tous très occupés et ils se trouvent à différentes étapes de la vie. Ils doivent répondre à leurs besoins immédiats et désirent probablement atteindre certains objectifs à court terme. Un grand nombre d’entre eux se soucient de leur avenir : la moitié des répondants à un sondage d’Ipsos Reid ont affirmé ne pas être convaincus d’avoir suffisamment d’épargne pour pouvoir profiter d’une retraite confortable. Et, selon ce sondage, quatre personnes sur dix ont déclaré que devoir épargner pour la retraite leur causait beaucoup de stress[7].

En posant quelques questions aux clients, vous pouvez les aider à comprendre les options dont ils disposent en matière de croissance, de revenu et de protection pour leur avenir financier et leur retraite. Ils pourront ainsi apaiser certaines de leurs inquiétudes relatives à la planification de leur avenir à court et à long terme.

  • Quels sont vos objectifs à court terme? Souhaitez-vous acheter une maison? Avez-vous l’intention de payer pour les études de vos enfants? Voulez-vous rembourser des dettes? Comptez-vous constituer un capital en prévision de la retraite?
  • Tout le monde a besoin d’argent pour payer l’épicerie, les vêtements, le logement et, souvent, pour rembourser ses dettes. Pouvez-vous décrire vos besoins de base ou vos « besoins non négociables »?
  • Quels sont vos passe-temps et vos intérêts? Quel montant dépensez-vous chaque mois pour vos loisirs et votre « style de vie »?
  • Si vous décédiez prématurément, vos êtres chers pourraient-ils couvrir vos dernières dépenses? Sans votre revenu, pourraient-ils maintenir le même style de vie que celui que vous leur avez offert?

Les réponses à ces questions peuvent servir de cadre à l’établissement d’un budget, d’une stratégie d’épargne et d’un portefeuille de retraite.

RESSOURCES POUR VOUS AIDER À ENTAMER LA CONVERSATION SUR LES REER

Lorsque les clients versent des cotisations régulières à leur REER, ils peuvent réduire les effets de la volatilité des marchés et, potentiellement, faire croître leurs placements. Cette façon de faire les incite également à prendre dès aujourd’hui des mesures qui leur permettront de profiter d’une retraite agréable. Les ressources suivantes vous aideront à situer les REER dans leur contexte :

  • Le Calculateur REER est facile à utiliser et il indique clairement les conséquences des cotisations et des retraits au REER sur l’épargne-retraite du client.
  • Consultez le nouveau site Web Voyez le bon côté des choses et montrez à vos clients en quoi consistent les avantages d’un portefeuille diversifié et équilibré.
  • Dans le premier article de cette série sur les REER, nous avons traité des conséquences de la volatilité des marchés sur le comportement des investisseurs et des règles d’interactions qui en découlent, et nous avons expliqué pourquoi les clients devraient établir un plan à long terme et s’y conformer.

Si vous avez des questions sur les stratégies de placement associées à la volatilité des marchés, ou si vous avez des exemples à nous proposer, veuillez communiquer avec un directeur, ventes de produits de gestion de patrimoine de la Financière Sun Life ou faites parvenir un courriel à contactwsd@sunlife.com.


 
*Rocco Taglioni
Vice-président principal, chef de la distribution, assurance individuelle et gestion de patrimoine

Rocco Taglioni, vice-président principal, chef de la distribution, assurance individuelle et gestion de patrimoine, est responsable de la direction de l’ensemble des activités de distribution de la Financière Sun Life dans le secteur de l’individuelle au Canada. À titre de président de Distribution Financière Sun Life inc., il veille notamment à la direction de la compagnie de distribution et des équipes de distribution aux intermédiaires de solutions d’assurance et de gestion de patrimoine. Par l’intermédiaire des différentes équipes de direction, il veille à l’élaboration, à la gestion et à l’exécution des stratégies de distribution axées sur la gestion de patrimoine, l’assurance, la retraite et la planification financière et successorale.

Depuis qu’il est entré au service de la Financière Sun Life en 2004, Rocco a occupé divers postes de haute direction, dont vice-président, développement des affaires des garanties collectives; chef, gestion de patrimoine de l’Individuelle; vice-président principal, solutions clients; et, plus récemment, vice-président principal, distribution et marketing, assurance individuelle et gestion de patrimoine. Tout au long de son mandat à la Financière Sun Life, il a mené à bien différentes stratégies d’affaires axées sur la mise en place, la transformation et l’évolution d’organisations et d’équipes en vue d’un rendement et d’une réussite supérieurs.

Rocco compte 36 années d’expérience en matière de leadership stratégique dans les secteurs de l’assurance et des placements. Il a siégé à de nombreux conseils d’administration et continue de le faire aujourd’hui. Il est actuellement président de Distribution Financière Sun Life (Canada) inc. et de son conseil d’administration et il siège au conseil d’administration de Placements Financière Sun Life (Canada) inc. Il est également membre de plusieurs associations de l’industrie, dont Advocis, Gama Canada, l’Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux (ICRA) et l’Association canadienne des administrateurs de régimes de retraite (ACARR).

Rocco possède un baccalauréat ès arts en économie de l’Université York.



[1] MFS Investment Management report, 2015
[2] Résultats du Rapport sur la confiance des investisseurs 2015; ce sondage a été effectué pour le compte de Placements mondiaux Sun Life.
[3] Recherche auprès des consommateurs, Financière Sun Life 2014
[4] Rapport sur la confiance des investisseurs 2015
[5] Rapport sur la confiance des investisseurs 2015
[6] Rapport sur la confiance des investisseurs 2015
[7] Les résultats qui se trouvent dans les deux phrases précédentes proviennent d’un sondage d’Ipsos Reid de février 2015.

Loading comments, please wait.