A A A
Blogue

Les membres de la génération X : Qui sont-ils… vraiment? Comment pouvez-vous réellement répondre à leurs besoins?

10 juin 2015 | Rocco Taglioni | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Rocco Taglioni, vice-président principal, distribution et marketing, assurance individuelle et gestion de patrimoine, Financière Sun Life Canada*

Présenté par :

Dans cet article, le premier d’une série de trois, Rocco Taglioni décrit la génération X et les raisons pour lesquelles il est important que vous vous penchiez sur l’avenir de vos affaires.

Sylvie est née en 1965. Elle partage ce prénom avec un grand nombre de femmes québécoises. Sylvie était en effet un choix de prénom populaire pour les filles nées cette année-là, à l’aube de la génération que l’on a surnommée la génération X. Elle a fait des études universitaires, a travaillé comme employée de bureau, s’est mariée, a eu deux filles et a lancé sa propre entreprise d’arts graphiques. Elle essaie maintenant de rembourser son prêt hypothécaire, qui est en fait une marge de crédit, ainsi que le solde de ses cartes de crédit, malgré une dette qui semble toujours augmenter. Sylvie ne recourt pas aux services d’un conseiller financier et admet n’avoir aucunement épargné pour sa retraite.

Cette description est celle d’un membre hypothétique de la génération X, mais existe-t-il une part de vérité dans les stéréotypes liés aux personnes nées de 1965 et 1979? Vous avez peut-être entendu ces descriptions relativement peu flatteuses à leur sujet :

• ils ne possèdent aucun actif ni aucune fortune;

• ils ont trop de dettes et de dépenses;

• ils ne se soucient pas de leur retraite;

• ils sont peu intéressés par la planification financière.

Ces descriptions dressent toutefois un portrait non représentatif : la réalité correspond à un portrait plus positif de cette génération. En fait, leurs aspirations, leurs objectifs et leurs besoins pourraient bien représenter des occasions intéressantes pour vous.

Qui sont les membres de la génération X?

J’ai rédigé un article sur la génération X dans cette chronique il y a un an et demi. Les membres de cette génération font face aux défis nombreux et réels que représente la conciliation de priorités concurrentielles : réussir des carrières constamment changeantes, rembourser leur prêt hypothécaire et leurs autres dettes, épargner pour les études de leurs enfants et trouver le moyen de mettre de l’argent de côté pour leur retraite. Ce qui les aide, même s’ils considèrent souvent le travail comme un moyen plutôt que comme leur principal centre d’intérêt, c’est qu’ils ont une solide éthique professionnelle.[1] J’ai rassemblé les autres renseignements suivants sur la génération X.

Changements de carrière

Ils sont plus mobiles et ne conservent pas un emploi aussi longtemps que les baby-boomers. En moyenne, ils occupent 3,2 emplois dans les douze premières années de leur carrière et restent 3,4 ans à chaque poste.[2] Puisque les régimes de retraite en milieu de travail, particulièrement les régimes à prestations déterminées, deviennent l’exception, ils doivent prendre le contrôle de leur épargne à long terme pour s’assurer d’un revenu de retraite suffisant.

Dépassement de limites

Puisque les membres de la génération X dépassent leurs limites en matière de temps, d’énergie et de finances, ils ne consacrent souvent aucun temps à leur planification financière et disposent de liquidités limitées pour l’épargne.[3] De nombreux membres de la génération X, âgés de 36 à 50 ans, présentent des niveaux excessifs ou inconfortables de stress.[4]

Retraite remise en question

La planification de la retraite inquiète les membres de la génération X. Ils sentent qu’ils doivent commencer à y réfléchir un peu, mais ils rencontrent plusieurs obstacles :

• il leur est difficile de réfléchir à la retraite;[5]

• les défis de la vie quotidienne, comme le remboursement de dettes, paralysent souvent la volonté d’épargner et de planifier;[6]

• 40 % d’entre eux n’ont pas de REER, et 60 % pensent qu’ils devront financer leur propre retraite.[7]

Espérance de vie plus longue

Si vous croyez que les gens de ce groupe d’âge sont trop jeunes pour réfléchir à leur retraite, sachez que les résultats d’enquêtes montrent qu’ils sont prêts à parler de la préparation de leur retraite et du risque d’épuiser leurs ressources financières avant leur décès :

• 38 % des membres de la génération X interrogés pensent qu’ils courent un risque important de vivre plus longtemps que ne durera leur épargne; 35 % ne savent pas ou ne sont pas certains;[8]

• 55 % des personnes interrogées âgées de 35 à 44 ans et 61 % de celles qui sont âgées de 45 à 54 ans ne sont pas certaines que leurs actifs seront adéquats pour couvrir leurs besoins si elles vivent 10 ans de plus qu’elles l’avaient prévu.[9]

La génération X commence à comprendre que vivre plus longtemps nécessite un revenu de retraite plus important.

Une excellente occasion d’offrir vos conseils

Comme vous pouvez le constater dans ce portrait, les membres de la génération X pourraient bénéficier de vos conseils pour mieux planifier leur vie financière et leur retraite. Ils pourraient grandement profiter de votre apport pour établir un budget, épargner, investir et protéger leurs actifs. Mettre en place un plan global, qui inclut des solutions d’assurances et de placements, combiné à l’approche Mon argent pour la vie, est un pas vers l’atteinte de ses objectifs financiers.

Des occasions se présentent à vous : 70 % des membres de la génération X n’ont actuellement pas recours à un conseiller financier, même s’ils tendent à s’inquiéter davantage d’avoir un revenu suffisant pour leur retraite comparativement à d’autres générations.[10]

Ils ont des inquiétudes financières et comprennent les conséquences de ne pas épargner pour leur retraite. Bref, ils ont besoin de votre aide pour atteindre leurs objectifs financiers.

Le tableau suivant indique à quoi s’attendent les membres de la génération X de la part d’un conseiller ainsi que la manière dont vous pouvez travailler avec eux pour répondre à leurs besoins[11] :

Ce qu’ils veulent Comment pouvez-vous les aider?
Protéger ce qu’ils ont. Montrez-leur la valeur d’une assurance-vie et d’une assurance-santé et le fait qu’elles sont plus abordables à un âge moins avancé.
Être propriétaire de leur logement, rembourser leur prêt hypothécaire, acheter une meilleure voiture, faire vivre leur famille.

• Travaillez avec eux pour établir un budget.

• Concentrez-vous sur les avantages personnels pour eux et leur famille.

Surmonter les obstacles qu’ils doivent d’abord admettre et prendre des mesures pour atteindre leurs objectifs.

• Faites-leur prendre conscience de la réalité.

• Montrez-leur comment épargner sans trop faire de sacrifices.

Un plan comportant des solutions d’assurance et d’épargne simples et souples, qui nécessite peu de temps et d’efforts continus. Présentez-leur les retenues automatiques sur salaire, les fonds à date cible, l’assurance temporaire et l’assurance maladies graves.
Soutien en matière de planification de la retraite, puisque la plupart souhaitent un plan sans interventions.

• Élaborez des stratégies d’épargne simples.

• Suggérez des investissements comportant une gestion financière experte.

Un plan qui n’est pas décourageant et qu’ils peuvent comprendre sans se casser la tête.

• Fournissez-leur des renseignements simples et faciles à comprendre.

• Lorsque c’est possible, rendez l’information accessible en ligne, interactive et mobile afin qu’ils puissent y accéder quand ils en ont besoin.


La génération X est extrêmement importante pour notre société, notre économie et pour l’avenir de vos affaires. Vous avez les connaissances, et l’occasion, de les motiver à prendre des mesures, à rembourser leurs dettes, à épargner et à planifier leur retraite.

À venir

Dans les prochains articles de notre série sur la génération X, nous traiterons des sujets suivants :

• 2e partie : Fait intéressant, les membres de la génération X présentent de nombreux points communs avec les baby-boomers qui les précèdent en matière de perspectives financières. Cela signifie que de nombreuses stratégies ayant fonctionné avec vos clients baby-boomers donneront aussi de bons résultats avec vos clients de la génération X. Nous présenterons également leurs différences cruciales.

• 3e partie : Considérez la génération X comme une occasion d’établir vos affaires pour l’avenir. Nous vous fournirons des stratégies précises pour lancer des conversations et fournir des solutions.

Si vous avez des idées sur les façons d’aborder et d’aider la génération X, ou si vous voulez en savoir plus, envoyez un courriel à l’équipe des ventes de produits de gestion de patrimoine de la Financière Sun Life.


*Rocco Taglioni
Vice-président principal, distribution et marketing, assurance individuelle et gestion de patrimoine, Financière Sun Life Canada

Rocco Taglioni est vice-président principal, distribution et marketing, assurance individuelle et gestion de patrimoine à la Financière Sun Life Canada. Il est en charge de la section de la distribution aux intermédiaires, ce qui englobe l’élaboration et l’exécution de la stratégie liée aux solutions d’assurance et de gestion de patrimoine de l’Individuelle, de même que la stratégie de marketing de l’Individuelle.

Depuis qu’il est entré au service de la Sun Life en 2004, Rocco Taglioni a occupé divers postes de haute direction, notamment à l’Expansion commerciale des Garanties collectives, à la Gestion de patrimoine de l’Individuelle et, plus récemment, aux Solutions clients, où il a assumé les fonctions de vice-président principal, distribution directe. En outre, il a dirigé plusieurs groupes de travail stratégiques et équipes interdivisions, et a ainsi contribué à mettre en place et à mener à bien nombre d’initiatives importantes.

Rocco Taglioni compte plus de 30 années d’expérience en matière de leadership stratégique dans les secteurs de l’assurance et des placements. Il siège au conseil d’administration de l’Université McMaster, de Placements Financière Sun Life (Canada) inc., de Distribution Financière Sun Life (Canada) inc. et de Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc.



[1] Rapport de recherche sur les générations – Suscitez l’intérêt des employés pour votre régime collectif de retraite, janvier 2012, p. 2.
[2] Peter Harris, « La génération X reste 20 % plus longtemps à chaque emploi que la génération Y », traduction libre, Workopolis, 19 janvier 2015.
[3] Rapport de recherche sur les générations, p. 6.
[4] 80 % des personnes âgées de 30 à 44 ans et 79 % des personnes de 45 à 54 ans présentent des niveaux de stress excessifs ou inconfortables. Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life 2014
[5] Rapport de recherche sur les générations, p. 3.
[6] Rapport de recherche sur les générations, p. 6.
[7] Enquête du Groupe Investors, 4 janvier 2011.
[8] Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2015
[9] Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2014.
[10] Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2013
[11] Le contenu du tableau suivant provient de l’article Rapport de recherche sur les générations, pages 3 et 6.

Loading comments, please wait.