A A A
Épargne

Mener son client à bon port – mon avis sur la question

1er mai 2014 | Isabelle Hudon | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Par Isabelle Hudon, présidente, Financière Sun Life, Québec

L’une des responsabilités liées à mon poste que j’affectionne tout particulièrement, c’est de côtoyer et de soutenir notre équipe de conseillers du Québec. Et la raison en est bien simple : vous faites une différence remarquable dans la vie de tant de gens! En cela, vous jouez un véritable rôle de leader.

Nous traversons, je ne vous apprends rien, une période de défis et de choix économiques importants. Celle-ci coïncide avec une époque où la responsabilité des grandes décisions en matière de finances personnelles est de plus en plus concentrée entre les mains des individus : planification de la retraite, préparation en vue des études universitaires, protection en cas d’ennuis de santé. Ce n’est plus l’entreprise ou l’État qui s’occupe de tout. Ce sont les individus qui doivent décider.

Or, l’Indice de report de la retraite Sun Life 2014[1] a révélé que les Québécois ont des connaissances restreintes en matière de finances. Lorsqu’on leur a demandé s’ils croyaient avoir les notions financières nécessaires pour élaborer un plan en prévision de leur retraite, seulement 40 % d’entre eux ont répondu par l’affirmative. La situation des femmes est encore plus préoccupante, alors qu’à peine 30 % d’entre elles croient avoir les connaissances suffisantes pour établir leur plan de retraite.

C’est entre autres à la lumière de ces constats que la Financière Sun Life s’est donné une mission de société : offrons-nous, en tant que Québécois, les moyens et les outils pour mieux profiter de notre argent. Posons des gestes simples et concrets pour prendre en main notre vie financière et la planification de notre retraite.

À plus grande échelle, cela signifie que vous devenez en quelque sorte les leaders, les facilitateurs de ce grand projet. En tant que conseillers, vous êtes les mieux placés pour épauler les Québécois vers l’atteinte de cet objectif, en faisant une différence dans leur vie et en les outillant pour prendre en main le financement d’une retraite qui pourrait durer bien plus longtemps que celle de leurs parents. C’est une tâche – je dirais même une mission – qui devrait être passionnante. Et aussi extrêmement valorisante.

Une manière très concrète de faire une grande différence dans la vie des gens

Être leader, c’est d’abord et avant tout inciter les gens à nous suivre, et forcément à nous suivre dans l’exécution d’un plan de match qui requiert de l’effort et de la discipline. On vise des sommets élevés, on met la barre haut en se disant que rien n’est impossible. Le leader doit inspirer, mobiliser, convaincre, bien plus qu’il doit forcer, effrayer ou contraindre.

Comment cela se transpose-t-il dans votre travail? Évidemment, le rôle du conseiller s’appuie sur un ensemble de connaissances et sur une expertise pointue qu’il faut ensuite transmettre dans un langage clair. Mais, pour développer une solide relation avec son client, je suis d’avis qu’il faut tout d’abord beaucoup d’écoute, de manière à cerner ses réels besoins et ses aspirations et ainsi l’accompagner vers l’atteinte de ses objectifs. Ensuite, cela nécessite le leadership nécessaire pour lui donner la motivation d’aller de l’avant.

Cette façon de conseiller, c’est-à-dire apporter au client les connaissances qui lui permettront de comprendre pleinement sa situation et d’ainsi être en mesure de prendre de meilleures décisions financières, est non seulement de plus en plus recherchée, mais elle est devenue une nécessité.

La bonne nouvelle, c’est que des chercheurs universitaires partagent aussi ce point de vue. En effet, une étude réalisée par les chercheurs du CIRANO a démontré objectivement qu’il existe un lien entre la valeur du patrimoine des individus et le recours aux services d’un conseiller. Essentiellement, plus longue est votre relation avec eux, plus grand est votre impact sur leur patrimoine.

Ce n’est pas tout : après 15 ans de conseils, les chances de vos clients d’augmenter leur actif sont près de trois fois supérieures à celles des personnes qui n’ont pas de conseiller, donc qui ne profitent pas de cette valeur ajoutée. On observe ainsi que, grâce aux conseils qui leur sont prodigués, vos clients épargnent de façon plus disciplinée et augmentent plus rapidement leur actif.

Peu importe l’étape de la vie à laquelle nous nous trouvons, il est toujours précieux de pouvoir compter sur une personne compétente qui nous aidera à mettre à jour nos connaissances, qui facilitera notre compréhension et qui contribuera à nous mener à bon port. Ce n’est d’ailleurs pas le fruit du hasard si cette idée qu’un conseiller offre une valeur ajoutée à toutes les étapes de la vie a été placée au cœur de la campagne Mon argent pour la vie de la Financière Sun Life…

Je suis convaincue que, mis bout à bout, les témoignages et anecdotes que chacun d’entre vous pourrait raconter au sujet de l’impact que vos interventions ont pu avoir dans la vie de milliers de gens totaliseraient plusieurs jours! À bien des égards, je vous dirais que c’est ce qui donne au métier de conseiller ses plus belles lettres de noblesse. Et qui le rend si inspirant et essentiel.


[1] Indice de report de la retraite Sun Life 2014

 
 
 
 
 


 
Isabelle Hudon
Présidente, Financière Sun Life, Québec

Isabelle Hudon occupe depuis août 2010 le poste de présidente de la Financière Sun Life pour le Québec. À ce titre, elle chapeaute l’expansion des activités et l’engagement de l’entreprise dans la communauté.

Mme Hudon est reconnue sur la scène québécoise comme une femme d’affaires aux habiletés de leadership exceptionnelles. Sa grande expérience du milieu des affaires, son énergie débordante et sa grande disponibilité font d’elle un point de convergence de nombreux réseaux.

De 2004 à 2008, Mme Hudon a été présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Son passage a contribué à imposer l’influence et la pertinence de l’organisme. Elle est par la suite devenue présidente de Marketel, jusqu’à son arrivée à la Financière Sun Life.

Mme Hudon figure au palmarès 2005 des 40 Canadiens les plus performants de moins de 40 ans (Canada’s Top 40 under 40) et a été reconnue en 2006 et en 2012 parmi les 100 femmes les plus influentes du Canada (Canada’s Most Powerful Women: Top 100). Elle est aussi récipiendaire de la Médaille du jubilé de diamant remise par la Reine Elizabeth II pour sa contribution à la reconnaissance de l’importance de la culture au Canada. En 2011, elle a été nommée « Femme d’affaires de l’année » par le Choix du consommateur, et « Femme d’affaires francophone de l’année » par le Réseau des femmes d’affaires francophones du Canada (RFAFC).

L’implication active de Mme Hudon fait qu’on la retrouve à la table de nombreux conseils d’administration. Elle est présentement membre des conseils d’administration d’Hydro-Québec, d’Aéroports de Montréal, de Holt Renfrew Canada et de Turquoise Hill Resources (TSX : TRQ). Elle a également été présidente d’honneur du Gala 2013 des Grands Ballets Canadiens de Montréal.

Loading comments, please wait.