A A A
Épargne

Mythe : les gens aisés n’ont pas besoin d’assurance

15 avril 2014 | Rocco Taglioni | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Par Rocco Taglioni, vice-président principal, distribution et marketing, Financière Sun Life Canada

Le besoin de nous protéger et de protéger les êtres qui nous sont chers est profondément ancré en nous. Dès le quatrième siècle avant Jésus-Christ, les contrats maritimes protégeaient les commerçants babyloniens des pertes liées au transport de marchandises. Dans la Rome antique, les membres des groupes chargés des enterrements payaient des droits pour couvrir leurs frais funéraires et soutenir financièrement leurs survivants[1].

Aujourd’hui, l’assurance-vie protège notre santé financière et préserve notre qualité de vie pendant les périodes difficiles.

Pour la majorité des gens, l’assurance-vie est une composante essentielle d’un plan financier global. Et, oui, cela s’applique tout autant (peut-être même davantage) aux clients qui disposent d’un avoir net élevé. Au cours de votre carrière, vous avez probablement été confronté plus souvent qu’autrement au mythe qui veut que les gens fortunés n’ont pas besoin d’assurance.

Les gens aisés (dont un bon nombre ont constitué leur patrimoine grâce à une entreprise prospère, ont une maison entièrement payée, ont un avoir qui se compte en millions et approchent de la retraite) croient souvent qu’ils peuvent facilement faire face aux mauvaises surprises financières que la vie peut leur réserver. L’assurance n’est pas pour eux, alors pourquoi même en discuter avec un conseiller?

Cela nous a menés à rassembler certains renseignements à ce sujet dans le dossier de réflexion L’assurance-vie pour les personnes aisées : pour en finir avec les idées reçues.

Puisque de plus en plus de baby-boomers aisés se préparent pour la retraite, c’est le bon moment de lancer la discussion sur la façon dont ils peuvent tirer profit de l’assurance. La protection du revenu n’est que le début. Pour les clients aisés, l’assurance représente une excellente occasion d’augmenter leur actif, de renforcer leur entreprise, d’améliorer leur revenu de retraite, de diversifier leur portefeuille et de maximiser la valeur de leur patrimoine.

En abordant un produit bien connu sous un nouveau jour, nous visons à vous aider à amorcer des conversations, à favoriser une approche plus globale et à faire croître votre bloc d’affaires dans un segment de marché important.

Survol – L’assurance-vie pour les personnes aisées : pour en finir avec les idées reçues

Le dossier de réflexion couvre notamment les points clés suivants :

  • Le besoin d’argent ne diminue pas avec la richesse; il augmente. Style de vie plus élevé rime souvent avec propriétés multiples, hobbies coûteux et voyages haut de gamme, ce qui occasionne un besoin de liquidités.
  • Plus votre revenu gagné avant la retraite est élevé, plus le pourcentage de remplacement du revenu dont vous aurez besoin pour maintenir votre style de vie à la retraite est élevé.
  • L’assurance-vie aide à protéger le revenu des clients qui disposent d’un avoir net élevé. Peut-être plus important encore, elle peut faire croître et protéger l’actif que ces clients possèdent déjà et qui constitue leur valeur nette, y compris les biens immobiliers et les investissements dans l’entreprise.
  • Alors que le patrimoine d’un individu croît, ses besoins évoluent en conséquence. Il aura davantage besoin de planification financière, notamment pour son entreprise, sa succession et son style de vie. L’assurance-vie peut jouer un rôle crucial dans ces plans. Elle peut :
    • Être considérée comme une autre catégorie d’actif et dégager des taux de rendement supérieurs à ceux de placements comme les certificats de placement garanti (CPG) ou les obligations d’État.
    • Être un moyen fiscalement efficace de transférer le patrimoine aux petits-enfants ou au sein d’une entreprise.
    • Procurer un revenu de retraite libre d’impôt supplémentaire.
    • Faciliter les dons de bienfaisance.
    • Couvrir la facture fiscale liée à sa succession.
  • Pour les entreprises qui ont plusieurs propriétaires, l’assurance est un élément clé pour financer une convention d’achat-vente, énoncer les conditions – par exemple lors d’un décès ou d’une invalidité – en vertu desquelles un propriétaire a le droit d’acheter la part d’autres propriétaires. De plus, par l’entremise de l’assurance-vie, de l’assurance-invalidité et de l’assurance maladies graves pour un collaborateur essentiel, il est possible d’obtenir les fonds nécessaires à l’exploitation de l’entreprise si un propriétaire ou un employé essentiel est atteint d’une maladie, subit un accident ou décède.

Solution éprouvée. Nouvelles possibilités.

Les besoins des clients aisés sont peut-être différents de ceux de la majorité, mais leur besoin de protection ne l’est pas. Tout comme leur désir de tirer pleinement profit de ce qu’ils possèdent et de prendre leur retraite en toute confiance. Nous croyons qu’une approche globale en matière de planification – intégrant l’assurance – comblera ces besoins et plus encore. Et nous espérons que vous serez là pour le leur montrer. L’assurance est une solution éprouvée qui offre d’excellentes occasions pour les clients qui disposent d’un avoir net élevé – et pour les conseillers qui entament une conversation sur l’assurance comme catégorie d’actif au sein d’un portefeuille de retraite.

 


 
[1] http://www.britannica.com/EBchecked/topic/289537/insurance/13268/Historical-development-of-insurance

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques