Des diamants bruts se cachent dans la zone de qualité intermédiaire du marché obligataire, et ceux qui savent les reconnaître s’en tirent mieux qu’en misant sur les titres dont la qualité est déjà établie, explique Andrew Kronschnabel, gestionnaire de portefeuille à Logan Circle Partners (Philadelphie).

Article