Jeunes adultes et leurs parents.
Photo : Cathy Yeulet / 123RF

La famille et l’entourage comptent plus qu’on ne le pense dans les décisions d’investissement.

Les sources d’informations sur les conseils financiers sont nombreuses : on pense évidemment aux conseillers, mais ils sont loin d’être prédominants, montre un sondage mené par Morningstar.

En effet, les sites Internet – hors conseillers-robots – constituent la source d’informations la plus utilisée, devant la famille et les amis. C’est encore plus vrai chez les personnes âgées de 18 à 29 ans, puisque 48 % d’entre elles ont parcouru des sites Internet, et … 58 % se sont tournées vers leur entourage pour partager leurs questionnements en matière d’investissement financier.

Les conseils de l’entourage apparaissent comme un moteur dans l’intérêt envers l’investissement. Une majorité d’investisseurs se sont appuyé sur leur opinion que l’investissement est une bonne façon de préparer leur avenir ; mais plus du quart d’entre eux ont dit s’être appuyés soit sur l’encouragement de leurs proches, soit sur l’opportunité d’utiliser un compte d’investissement offert par leur employeur, ou encore tout simplement par passion pour l’investissement.

Là aussi, l’influence de l’entourage se vérifie encore plus auprès de la jeune génération. Ce sont 40 % des investisseurs âgés de 18 à 29 ans qui considèrent que leur famille et leurs amis ont joué un rôle dans leur décision de commencer à effectuer des placements.

L’entourage proche – la famille comme les amis – exerce donc une influence positive sur la décision de faire des investissements financiers. Il peut s’agir de donner des conseils sur le fait d’épargner, mais aussi de référer un conseiller ou une ressource fiable. Quel que soit l’appui accordé, le conseiller devrait donc considérer ce soutien familial et amical dans son approche client.