En octobre, la confiance des consommateurs américains s’est effondrée à 38points, contre 61,4points en septembre, a annoncé le Conference Board des États-Unis. C’est un niveau jamais vu depuis la création de cet indice, en 1985.

Cette donnée est de très loin inférieure aux attentes des analystes, qui prévoyaient que l’indice reculerait à 52points, pas davantage.

«L’impact de la crise financière sur les quelques dernières semaines a eu clairement un effet dévastateur sur la confiance des consommateurs. La baisse de l’indice (-23,4points) est la troisième plus forte dans son histoire», a indiqué le Conference Board.

Le sondage, réalisé auprès de 5000ménages américains, a été effectué jusqu’au 21octobre, en pleine chute des indices boursiers.

«Les consommateurs sont extrêmement pessimistes, et une proportion significativement plus grande que le mois dernier prévoit des conditions qui vont empirer pour les entreprises et l’emploi», a ajouté l’institut.

En octobre, les ménages américains étaient 37,2% à juger «difficile» de trouver du travail (32,2% en septembre), contre 8,9% qui pensent que les emplois sont «nombreux». Dans les six mois à venir, 41,5% anticipent une baisse de l’embauche (26,9% le mois précédent). Seules 7,4% des personnes sondées sont d’un avis contraire.

Pour les conditions économiques, 9,2% les trouvaient «bonnes» (12,8% en août), contre 38,3% qui les jugeaint «mauvaises» et 52,5%, «normales».

Pour les six mois à venir, 9,9% tablent sur une amélioration de la situation économique (13,4% en août). Au contraire, 36,6% estiment qu’elle va se détériorer.