Un grand nombre des Québécois qui approchent de la retraite ont songé à léguer de l’argent ou des biens à des organismes de bienfaisance afin d’exercer une influence positive sur le cours des choses, indique un sondage du Groupe Investors.

L’étude montre que 43% Québécois aurait mis en place un plan pour faire un tel legs, comparativement à 21% pour l’ensemble des Canadiens de l’extérieur du Québec. Autres particularités de la Belle Province:
* Les Québécois comptent léguer 33% de leur actif financier à un organisme de bienfaisance ou sans but lucratif (28% au Canada).
* Quelque 55% des Québécois de 55ans ou plus prévoient donner entre 10% et 50% de leur actif financier à un organisme de bienfaisance ou sans but lucratif (49% au Canada).

«L’approche de la retraite est un déclencheur important pour ce qui est de la planification d’un legs ou d’un don à la collectivité. Les Canadiens, peu importe leur âge, sont généreux et ont à cœur d’aider les autres. En fait, selon Statistique Canada, 85% des gens de plus de 15ans font des dons à un organisme de bienfaisance ou sans but lucratif. La prochaine étape est donc de planifier pour l’avenir afin de s’assurer que leur legs se concrétise», a souligné Claude Paquin, vice-président principal, Québec, au Groupe Investors.

On estime que les transferts de patrimoine entre générations atteindront 1000 milliards de dollars au cours des 20prochaines années.