Banque Laurentienne
Photo : dennizn / 123RF

La Banque Laurentienne du Canada rapporte vendredi qu’elle a subi au quatrième trimestre de 2021 une perte nette de 102,9 millions de dollars (M$), ou de 2,39 $ par action diluée, alors qu’au trimestre correspondant de 2020, elle avait affiché un résultat net de 36,8 M$, ou 0,79 $ par action diluée.

Dans un communiqué publié vendredi, la direction de l’institution financière fait remarquer que les plus récents résultats comprennent des charges de dépréciation et de restructuration de 189,4 M$, ou 148,5 M$ après impôts sur le résultat, liées principalement à l’examen stratégique des activités de la Banque achevé au quatrième trimestre 2021 et à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers.

Cependant, au cours de la même période d’un an, le résultat net ajusté est passé de 42,3 M$ à 47,8 M$.

Quant à l’ensemble de l’exercice 2021 clos le 31 octobre dernier, la Banque Laurentienne du Canada a affiché un résultat net de 57,1 M$ et un résultat dilué par action de 1,03 $ comparativement à un résultat net de 114,1 M$ et un résultat dilué par action de 2,37 $ lors de l’exercice clos un an plus tôt.

La présidente et chef de la direction de la Banque Laurentienne, Rania Llewellyn, dit être extrêmement fière de tout ce qui a été accompli pour recentrer et reconstruire l’institution en 2021. Elle ajoute qu’elle entrevoit l’année 2022 avec optimisme, enthousiasme et avec une confiance renouvelée.