Bill Morneau, ministre des Finances du Canada
Photo : tirée de la page Facebook @morneau.bill

Le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, a tenté de se montrer rassurant quant à sa capacité d’affronter l’impact du coronavirus COVID-19, dans un récent discours prononcé lors d’une activité organisée par le Canadian Club Toronto en collaboration avec l’Institut C.D. Howe.

Le ministre a d’abord annoncé que son gouvernement présentera bientôt un soutien aux Canadiens confinés en quarantaine, rapporte La Presse Canadienne. M. Morneau se dit d’ailleurs en contact régulier avec les PDG des grandes banques et des entreprises de télécommunications pour discuter des effets du coronavirus. 

GONFLER LE COUSSIN 

M. Morneau augmentera également la provision d’ajustement en fonction du risque dans son prochain budget, afin de tenir compte de l’impact de cette maladie. Dans celui de l’an dernier, le gouvernement disposait d’un coussin de trois milliards de dollars, rappelle Bloomberg.  

Le ministre n’a pas manqué de souligner que l’effet négatif du virus se fait déjà sentir sur les prix des produits de base, les voyages et les chaînes d’approvisionnement mondiales, de même que sur la confiance des consommateurs et des entreprises. Stephen Poloz, directeur de la Banque du Canada (BoC), avait tenu exactement le même discours jeudi devant l’organisme Women in Capital Markets pour expliquer la réduction d’un demi-point de pourcentage de son principal taux. 

M. Morneau avance que le pays affronte cette crise en profitant d’un état fiscal avantageux et que son engagement de continuer à diminuer le ratio dette/PIB n’était pas remis en question.